Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
“L‘ère des Lamas est révolue”

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> DALAI LAMA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 14:14 (2010)    Sujet du message: “L‘ère des Lamas est révolue” Répondre en citant

http://fr.euronews.net/2008/08/21/dalai-lama-speaks-to-euronews/

Le voyage en France de Tenzin Gyatso, 14eme Dalai Lama, aura attiré des milliers de fidèles, et fait couler beaucoup d’encre. Adulé ou contesté, à 73 ans, ce prix Nobel de la paix qui aime à se décrire comme un simple moine bouddhiste, exerce une fascination planétaire. Lors de son passage à Nantes, le Dalai Lama a livré quelques unes de ses conceptions du monde et de la vie au micro d’euronews. Avant de repartir en Inde, sa terre d’exil depuis 50 ans, il nous donne, en guise d’introduction,quelques unes des clefs de son succès. Interview.

Dalaï Lama : Le Tibet est un endroit mystérieux. Quiconque vient de cette terre est une curiosité. Et puis c’est peut-être aussi parce qu’il y a beaucoup de publications, d’information, que de plus en plus de gens s’intéressent à certaines de mes idées.
Mon message principal, mon idée maîtresse c’est que, naturellement, chaque être humain a droit à une vie heureuse, et à une famille heureuse! Mais en général, pour y parvenir, nous nous attachons simplement à l’argent, à la valeur matérielle. Nous n’accordons pas suffisamment d’importance à notre valeur intérieure. Autre chose importante : l’harmonie entre les différentes traditions religieuses. Je respecte vraiment profondément, j’admire même, toutes ces traditions différentes. Certains de mes amis chrétiens me décrivent comme un bon chrétien. Nous avons une expérience commune, une pratique commune en dépit de philosophies différentes. Et puis aussi, peut-être, il y a des gens qui me disent qu’ils aiment mon sourire ! (rires)

Euronews : Les jeux olympiques touchent à leur fin, et les nations célèbrent leurs champions. Pendant ce temps, vous dîtes que le Tibet continue de subir une nouvelle révolution culturelle. Quelle est la situation en ce moment même au Tibet ?

DL : En fait, la situation est très tendue. Il y a beaucoup de militaires, de personnel de sécurité, partout ! Et dans chaque région où se trouve une communauté tibétaine importante, à en croire certaines informations, les autorités concernées commencent à faire construire des casernes militaires. Cela veut dire que dorénavant, la présence militaire sera permanente. Et cela indique que la politique agressive va se poursuivre.

Euronews : Avez-vous l’intention de modifier votre approche, dite “de la voie médiane”, ou de faire des concessions aux Chinois qui ne vous croient pas quand vous dîtes que vous ne voulez pas l’indépendance, qui ne reconnaissent pas votre gouvernement en exil, ni le drapeau tibétain ou l’hymne national… Seriez vous prêts à faire des sacrifices, des concessions ?

DL : Parce que c’est dans notre intérêt, nous nous engageons pleinement à rester au sein de la République populaire de Chine. Parce que le Tibet est un pays très en retard économiquement, isolé au coeur des terres sans débouché sur la mer, et sa population est toute petite. En même temps, nous avons notre propre langue et avec elle, un héritage culturel exceptionnel et en particulier une tradition bouddhiste très, très riche. Il n’y a pas que 6 millions de personnes, de Tibétains, qui sont concernés ; il y a aussi un grand nombre de gens, dans cette partie du monde, qui partagent le même bouddhisme, la même culture bouddhiste. La meilleure façon de préserver cette culture et aussi de préserver l’environnement au maximum, c’est de faire en sorte que, à part les affaires étrangères et la défense, tout le reste – l‘éducation, l‘économie et bien sûr les affaires religieuses – que tout cela donc, soit géré par les Tibétains eux-mêmes ! C’est donc l’autonomie ! En fait, la constitution chinoise garantit déjà un statut d’autonomie aux Tibétains, et aussi, conformément au livre blanc chinois sur les droits des minorités, sur le papier, les points mentionnés sont très bien. Mais ils ne sont pas appliqués !

Euronews : Il y a des divisions au sein de la communauté bouddhiste et des bouddhistes tibétains. Quelques uns, parmi les plus jeunes par exemple, ne sont pas d’accord avec l’approche “de la voie médiane”. Ils s’impatientent. Craignez-vous plus de violence à l’avenir ?

DL: Je ne crois pas ! Même l’organisation de jeunesse, l’organisation pour la Jeunesse Tibétaine, adhère pleinement au principe de non violence. Ensuite, pour ce qui est de l’indépendance, l’autre position politique, dès le départ, ils voulaient l’indépendance totale. Nous adhérons totalement à la démocratie. Donc, il y a des voix différentes, des points de vue différents, et les idées différentes sont les bienvenues !

Euronews : Le président américain George Bush, et en Europe, Angela Merkel, Gordon Brown vous ont rencontré cette année. Vous ne rencontrez pas cette fois ci le président Sarkozy qui dirige aussi le conseil européen… Mais vous rencontrez le ministre Bernard Kouchner et Carla Bruni-Sarkozy. Est-ce que les personnalités du show business sont plus utiles à la cause Tibétaine que les dirigeants politiques ?

DL : Pour la publicité, peut-être ! Mais bien sûr, le gouvernement français, le Président, et aussi le Ministre des affaires étrangères, dès le début, immédiatement après la crise du 10 mars, ont exprimé publiquement leur inquiétude.

Euronews : Qu’attendez-vous de plus des dirigeants de ce monde ?

DL : La Chine est les pays le plus peuplé et une nation très importante. Donc, établir de bonnes relations avec cette nation est très très important. En même temps, la Chine devrait être attirée dans le cercle des démocraties mondiales. La démocratie, l‘état de droit, l’ouverture, la liberté d’information, la liberté de la presse… Tout cela est très important. Et bien sûr, les droits de l’Homme. Et la liberté religieuse. Il s’agit de valeurs universelles. Et sur tous ces principes, tous les gens concernés, tous les gouvernements, devraient se montrer fermes !

Euronews : Et quand les dirigeants politiques tels que le président français, assistent à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques, vendent deux réacteurs nucléaires à la Chine et ne vous rencontrent pas… à votre avis, ça aide la démocratie ?

DL : A vous de juger !… (rires)

Euronews : Vous avez suggéré dans vos audiences cette semaine que peut-être le quartier général de l’Union européenne devrait déménager en Pologne, ou que la Russie devrait adhérer à l’OTAN, et le siège de l’OTAN être déplacé à Moscou. Vous avez un problème avec Bruxelles ?

DL : Non ! Non non non !… Je fais partie des admirateurs de l’Union européenne! Je suis toujours en train de faire ses louanges ! Ce que je veux dire, c’est que l’esprit de l’Union européenne doit s‘étendre. Et à l’heure actuelle, malheureusement, bien que l’Union soviétique ait changé, il semble que dans la Fédération de Russie, la façon de penser de la vieille garde, toutes sortes de tendances et d’habitudes d’autrefois sont de retour ! Ce n’est pas bon ! Il faut que la grande nation qu’est la Russie rejoigne la communauté européenne ! Et pour réduire les distances et la peur, le quartier général de l’OTAN devrait aller s’installer à Moscou ! Et la Russie devrait être accueillie parmi les Etats membres! Alors la peur disparaîtra ! C’est la raison pour laquelle j’ai dit cela ! Pas du tout parce que je suis en colère contre Bruxelles ! Non ! Jamais !

Euronews : La compassion est centrale à votre philosophie… Peut-elle s’appliquer à toutes les situations dans le monde ? Au terrorisme par exemple ?

DL : Oh oui ! La compassion s‘éprouve pour une personne, non pour une action. Prenons par exemple le terrorisme. Vis à vis d’un terroriste, en tant que personne, nous devrions faire preuve d’intérêt, de compassion. Ce sont aussi des êtres humains ! Si nous persistons à lui démontrer notre compassion, alors, il y a une réelle possibilité de changement ! Si, à cause de leur comportement, nous ne leur montrons que de la haine, nous encourageons la multiplication des terroristes. Aujourd’hui il y a 1 Ben Laden. Demain, 10 Ben Laden et après ça 100 Ben Laden ! La compassion est la seule force capable d’arrêter ce cycle ! Ceci vaut bien sûr tant que vous limitez cette compassion à la personne qui a mal agi. Pour ce qui est de ses actions, il nous faut nous opposer.

Euronews : On spécule et s’interroge sur votre succession. Vous parlez de vous retirer assez souvent mais vous êtes plein d‘énergie. Qu’est ce qui vous ferait vraiment prendre votre retraite ?

DL : Mes principaux engagements – mes deux engagements – sont la promotion des valeurs humaines et la promotion de l’harmonie entre religions. Ensuite, mon troisième engagement concerne la cause tibétaine. Mais la cause tibétaine, c’est le combat du peuple ! Et aussi longtemps que je serai là, je me devrai d’y apporter ma contribution, d’aider les Tibétains et de les servir. Mais la responsabilité réelle, c’est au peuple lui-même de l’assumer. L‘ère des Lamas est aujourd’hui dépassée. Si un jour, le peuple tibétain a le sentiment que cette institution n’est plus pertinente. Très bien ! Si cela arrive, alors l’institution du Dalaï Lama disparaîtra. Je préfère ça ! Parce que le 14ème Dalaï Lama n’est pas le meilleur des Dalaï Lama, mais bien sûr il n’est pas non plus le pire. Il est très populaire ! Donc si, à ce stade, l’institution qu’est le Dalaï Lama disparaît, elle disparaîtra avec grâce ! C’est bien mieux comme ça !(rires) Une autre réincarnation risquerait d‘être une disgrâce. Ce serait la pire des choses !

Copyright © 2010 euronews


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Mar - 14:14 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> DALAI LAMA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com