Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
" Déclaration sur la situation critique au Tibet "

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> BUREAU DU TIBET
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 18:47 (2012)    Sujet du message: " Déclaration sur la situation critique au Tibet " Répondre en citant

DHARAMSALA : " Déclaration sur la situation critique au Tibet " par Kalon Dicki Chhoyang en conference à l'auditorium du DIIR à Gangchen Kyishong.

Communiqué de presse :

L’administration centrale du Tibet (CTA) se dit très préoccupée et tire la sonnette d’alarme au vu des derniers événements : trois nouvelles auto-immolations à Serthar, dans le Sichuan, le vendredi 3 février 2012.

Selon des sources non confirmées, il s’agirait de trois Tibétains, deux dans la soixantaine et le dernier âgé d’une trentaine d’années. Tous les trois sont blessés, mais l’on ignore la gravité exacte de leur état et le lieu où ils se trouvent.
Nous avons aussi entendu parler de nombreuses forces de sécurité et d’une présence policière renforcée dans les environs de Lhasa et à l’intérieur de la ville, ainsi qu’autour des monastères principaux de Ganden, Sera et Drepung. D’autre part, les mesures draconiennes qui ont été prises pour réduire les déplacements des Tibétains dans la capitale pourraient exacerber la situation déjà très tendue au Tibet. A la veille du nouvel an tibétain, le 22 février prochain, et à l’approche du 10 mars – date commémorative du soulèvement des Tibétains en 1959, nous redoutons de nouveaux affrontements sanglants avec des morts. L’administration centrale du Tibet, élue démocratiquement pour représenter la communauté tibétaine, exhorte la communauté internationale à se rapprocher directement et immédiatement du pouvoir central de la Chine afin que ce dernier exerce son contrôle sur les autorités locales et interdise les violences policières et les coups de feu sur des citoyens non armés.
Des actes aussi drastiques que ces auto-immolations nous prouvent que les mesures chinoises au Tibet ont franchi un nouveau seuil de répression. Ces actes, qui ne sont pas des signes ordinaires de protestation, nous envoient un message que l’on ne saurait ignorer. Ils témoignent d’un rejet catégorique de l’occupation incessante du Tibet et des mesures répressives du gouvernement chinois. Ils indiquent la détermination du peuple tibétain à recouvrer la liberté. Il y a plus de cinquante ans, des milliers de Tibétains ont été poussés à l’exil à cause de l’invasion du Tibet par la Chine. Depuis lors, un vaste réseau d’amis du Tibet s’est tissé dans le monde entier. Aujourd’hui, en cette période critique, nous souhaitons exprimer notre profonde gratitude à l’égard de ces personnes, ces ONG, ces groupes de défense du Tibet, et des différents gouvernements étrangers qui ont récemment et publiquement exprimé leur préoccupation face à la situation actuelle au Tibet. Votre indéfectible soutien pour rétablir la vérité et la justice a permis de maintenir en vie la question tibétaine.
Nous exhortons le gouvernement chinois à entendre les doléances prioritaires du peuple tibétain. C’est seulement ainsi que l’on pourra trouver une solution pérenne à l’escalade des tensions dans la région et au conflit de longue date qui oppose les Tibétains au gouvernement chinois. Comme nous l’avons vu récemment, les régions tibétaines ont été fermées et les journalistes interdits. La communauté internationale doit faire savoir sans détour aux dirigeants de Pékin que le monde entier est inquiet et suit de près le déroulement des événements au Tibet.
Pour montrer notre solidarité et pour nous faire entendre, nous tous qui soutenons les droits fondamentaux du peuple tibétain en cette période critique, nous invitons la communauté internationale à participer à une journée de veille mondiale pour le Tibet, le 8 février 2012. Nous demandons à chacun de conduire ces rassemblements dans le calme, en respectant les lois de votre pays, et avec dignité. A Dharamsala, l’administration centrale du Tibet se réunira à 15 heures pour prier dans le temple principal deTsuglakhang.

Le Kalon Dicki Chhoyang
Ministère de l’information et des relations internationales
Le 6 février 2012


*Traduction FM / FRANCE TIBET



Secretary
Bureau du Tibet
84 Boulevard, Adolphe Pinard
75014 PARIS
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Fév - 18:47 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 18:51 (2012)    Sujet du message: " Déclaration sur la situation critique au Tibet " Répondre en citant

http://tibet.net/2012/02/06/kalon-dicki-chhoyang-issues-statement-regarding…

Kalon Dicki Chhoyang Issues Statement Regarding Critical Situation in Tibet
6 Feb, 2012 ) Press Statement:

The Central Tibetan Administration is deeply concerned and alarmed over the recent news of three more self-immolations in Serthar (Sichuan) on Friday, February 3, 2012.

Unconfirmed reports state that three Tibetans were involved, two of them aged in the 60s and 30s respectively. All three have sustained injuries, but their exact condition and whereabouts remain unknown.

We also hear reports of build-up of security forces and police in and around the city of Lhasa, and its key monasteries, Ganden, Sera, and Drepung. Furthermore, draconian measures to restrict movement of Tibetans in the capital could further aggravate the tense situation in Tibet. With Tibetan New Year on
February 22nd and the March 10th anniversary of the 1959 Tibetan uprising coming up, we fear there will be further bloodshed and loss of lives. The Central Tibetan Administration, the Tibetan community’s democratically-elected representative, urges the international community to directly and immediately engage the Central Chinese leadership to assert its control over local authorities and forbid police violence and shooting of unarmed citizens.

Drastic actions, such as the self-immolations, indicate to us that the Chinese policies in Tibet have reached new levels of repression. Not mere acts of protest, these actions convey a message which cannot be ignored. They represent an emphatic rejection of the continued occupation of Tibet and repressive policies of the Chinese government. They stand firm for the freedom of the Tibetan people. Over fifty years ago, thousands of Tibetans were forced to flee into exile due to the Chinese occupation of Tibet. Since then, a broad global network of friends of Tibet has been built. Today, at this critical time, we wish to express our heartfelt gratitude to all those individuals, non governmental organizations, Tibet support groups, and the various foreign governments who have recently publicly expressed their concern for the present situation in Tibet. Your unwavering support for truth and justice has made it possible for the Tibetan issue to still be alive.

We call on the Chinese government to address the underlying grievances of the Tibetan people. Only then, will there be a lasting solution to the escalating tensions in the region and the longstanding dispute between Tibetans and the Chinese government. As witnessed recently, Tibetan areas have been closed off and members of the press have been denied access. The international community must let leaders in Beijing know unequivocally that the world is concerned and closely watching events inside Tibet.

To show solidarity and to raise its voice in support of the fundamental rights of the Tibetan people at this critical time, we invite the international community to participate in a worldwide vigil for Tibet on February 8, 2012. We request everyone to conduct these vigils peacefully, in accordance with the laws of your country, and with dignity. In Dharamsala, the Central Tibetan Administration will hold a prayer service at 3 PM at the Tsuglakhang-Main Temple.

Kalon Dicki Chhoyang
Dept. of Information and International Relations
February 6, 2012
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:59 (2017)    Sujet du message: " Déclaration sur la situation critique au Tibet "

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> BUREAU DU TIBET Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com