Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Des tibétains stoppent le projet minier du Khawa Karpo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Ven 17 Fév - 09:40 (2012)    Sujet du message: Des tibétains stoppent le projet minier du Khawa Karpo Répondre en citant

Des tibétains stoppent le projet minier du Khawa Karpo

Au milieu de l’enchainement des immolations et de la violente répression de l’opposition publique massive dans beaucoup de zones du Tibet, des villageois locaux, de la région sacrée du Khawa Karpo dans le Kham à l’est du Tibet, ont stoppé le mois dernier un projet minier chinois sur les pentes de la montagne sacrée.
Le « Sacred Land Film Project » (SLFP, projet de film sur la terre sacrée), une organisation consacrée à l’approfondissement de la compréhension publique des lieux sacrés, des cultures indigènes et de la justice environnementale, a rapporté le mois dernier l’effort d’une communauté de tibétains locaux qui a finalement abouti à l’abandon du projet de mine au mont Khawa Karpo.
Se dressant à plus de 6 700 mètres de hauteur, le Mont Khawa Karpo est l’une des montagnes les plus sacrées du Tibet, attirant chaque année des milliers de pèlerins.
En février 2011, une compagnie minière chinoise, en connivence avec les autorités chinoises locales, a débuté une petite opération d’extraction d’or sur la montagne sainte sans aucune consultation préalable ni permission des habitants tibétains de la région.
Le projet controversé d’extraction d’or était construit près du village de Abin qui est situé sur le versant occidental du Mont Khawa Karpo, le long du sentier d’un circuit de pèlerinage vieux de 800 ans qui fait le tour de la montagne sainte.
Les tentatives des villageois de négocier directement avec la compagnie se sont soldées par des menaces et de la violence de la part des agents employés par la compagnie ainsi que par un harcèlement et des arrestations par la police locale. « A deux occasions », indique le rapport, « des hommes armés de bâtons de bois munis de clous ont attaqué les villageois, en blessant plus d’une douzaine ».
« Après des efforts pour négocier avec le gouvernement local qui ont échoué, les villageois ont poussé des équipement miniers d’une valeur de 300 000 $ dans la rivière Nu (Salween) » rapporte le SLFP.
Cependant, quelques mois plus tard, l’extraction a repris et les tensions ont commencé à s’élever de nouveau.
« Le harcèlement, les menaces de mort et les attaques contre les villageois se sont accrus et des femmes et des enfants ont fui vers d’autres villages pour échapper à la violence » indique le rapport.
Le 20 janvier, après qu’un dirigeant du village ait été « pris en embuscade et arrêté » par la police locale, près de 200 membres de la communauté entourèrent le poste de police; il s’en suivit une émeute occasionnant « de la violence et des blessures des deux côtés ». Au moins un villageois fût hospitalisé pour des blessures graves et les protestations continuèrent, les villageois demandant la fermeture de la mine, indique le rapport.
Alors que des centaines de villageois supplémentaires, venant des alentours, commencèrent à se joindre au mouvement, le gouvernement local, dans un effort pour contenir l’aggravation de la situation, a tenu des négociations au nom de la compagnie minière, selon le rapport.
Le 23 janvier, alors que les tensions montaient, un officiel du gouvernement de la préfecture ordonna la fermeture de la mine et le transport par camion des équipements hors du village, indique le rapport.
Dans une annonce l’année dernière, la Chine a déclaré qu’elle investirai près de 18 milliards de Yuans (2,82 Milliards de $) dans les cinq ans à venir pour exploiter des minéraux dans la région prétendument nommée Qinghai à l’est du Tibet.
« Le Qinghai a pour but de rapporter un revenu de 17,9 milliards de Yuans par l’extraction du charbon, du fer, de l’or, du sel de potassium, du cuivre, du plomb, du zinc et du cobalt, d’ici cinq ans » a déclaré le Département de la terre et des ressources du Qinghai.
Tsering Woeser, célèbre bloggeuse tibétaine, a souvent publié des rapports sur le nombre croissant de mines sur le plateau tibétain et sur les protestations menées par les tibétains locaux sur les divers sites d’extraction.
« Ces dernières années, des villageois tibétains ont protesté contre les mines et ont écrit des lettres au gouvernement chinois demandant à ce que leurs inquiétudes soient prises en compte » déclare Woeser. « Mais le gouvernement ne s’en est jamais soucié ».

http://www.phayul.com/news/article.aspx?article=Tibetans+halt+Kharwa+Karpo+mining+pr

Tibetans halt Kharwa Karpo mining project in Tibet

DHARAMSHALA, February 15: Amidst the string of self-immolations and the violent crackdown over mass public dissent in many parts of Tibet, local villagers in the sacred Khawa Karpo region in Kham, eastern Tibet halted a Chinese mining project over the slopes of the sacred mountain last month.

The Sacred Land Film Project, an organisation dedicated at deepening public understanding of sacred places, indigenous cultures and environmental justice, last month reported on the community effort of local Tibetans that eventually resulted in the closing down of the mining project at Mount Khawa Karpo.

Standing above 6700 mtrs, Mount Khawa Karpo is one of the holiest mountains in Tibet, attracting thousands of pilgrims yearly.

In February 2011, a Chinese mining company, along with local Chinese authorities, began a small gold mining operation over the holy mountain without any prior consultation or permission from the local Tibetans in the region.

The controversial gold mining project was built near the village of Abin, which is on the western side of Mount Khawa Karpo, along the path of an 800-year old pilgrimage route that circles the holy mountain.

Attempts by villagers to deal directly with the mining company resulted in threats and violence from agents hired by the company, and harassment and arrests by local police. “On two occasions,” the report said,” men armed with wooden sticks with nails attacked villagers, injuring more than a dozen”.

“After efforts to negotiate with the local government failed, villagers pushed $300,000 worth of mining equipment into the Nu (Salween) River,” the Sacred Land Film Project reported.

However, a few months later, mining resumed and tensions began to mount again,

“Harassment, death threats and attacks on villagers increased, and some women and children fled to other villages to escape the violence,” the report said.

On January 20, after a village leader was “ambushed and arrested” by local police, around 200 community members surrounded the police station, and an ensuing riot resulted in “violence and injuries on both sides”. At least one villager was hospitalised with serious injuries as protests continued with villagers demanding the closure of the mine, the report said.

As hundreds of more villagers from the surrounding areas started joining in, the local government, in an effort to contain the worsening situation, held negotiations with the community on behalf of the mining company, according to the report.

“On January 23, with tensions mounting, a vice-official from the prefecture government ordered the mine closed and the equipment trucked out of the village,” the report said.

In an announcement last year, China said it will invest nearly 18 billion Yuan ($2.82 billion) in the coming five years to exploit minerals in the so called Qinghai region of eastern Tibet.

"Qinghai aims to earn a revenue of 17.9 billion Yuan for excavating coal, iron, gold, potassium salt, copper, lead, zinc and cobalt within five years," the Qinghai Land and Resources Department had said.

Tsering Woeser, noted Tibetan blogger has frequently reported on the growing number of mines on the Tibetan plateau and the protests carried out by local Tibetans at various mining sites.

“For the past few years, Tibetan villagers have been protesting against the mines and writing letters to the Chinese government asking for their concerns to be addressed,” Woeser said. “But the government never cared.”
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Fév - 09:40 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com