Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Le Kalön Tripa accepte les démissions des Envoyés Spéciaux, Lodi G. Gyari et Kelsang Gyaltsen.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> BUREAU DU TIBET
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 15:26 (2012)    Sujet du message: Le Kalön Tripa accepte les démissions des Envoyés Spéciaux, Lodi G. Gyari et Kelsang Gyaltsen. Répondre en citant

Le Kalön Tripa accepte les démissions des Envoyés Spéciaux, Lodi G. Gyari et Kelsang Gyaltsen.

Le 3 Juin 2012.

Communiqué de Presse :

La direction de l'Administration Centrale Tibétaine (TCA )réitère son engagement à la politique d "Middle Way".

Le Kalön Tripa, Dr Lobsang Sangay, à la tête de l'Administration Centrale Tibétaine, accepte avec regrets les démissions des Envoyés spéciaux de Sa Sainteté le Dalaï Lama, Mr Lodi G.Gyari et Mr Kelsang Gyaltsen.

Les démissions seront effectives le 1er juin 2012.

L'envoyé spécial, Lodi Gyari, assisté de Kelsang Gyaltsen, a dirigé l'équipe tibétaine dans une série de discussions de 9 rounds, avec les représentants du gouvernement chinois, celles-ci débutant en 2002.
La dernière session de discussion avec les Chinois, s'est déroulée il y a plus de deux ans, en Janvier 2010.

Malgré le souhait de Mr Gyari de se retirer en avril 2011, le Kalön Tripa avait demandé aux deux envoyés de poursuivre leurs efforts avec leurs homologues chinois. Les envoyés se sont entretenus brièvement avec le Kalön Tripa, une douzaine de fois depuis mai 2011.
A la session du détachement spécial le 30 mai 2012, à Dharamsala, les envoyés ont fait part de leur totale frustration sur le manque de réponse positive venant des Chinois et ont proposé leur démission au Kalön Tripa.

" Etant donné l'aggravation de la situation au Tibet depuis 2008, dégradation ayant débouché sur ces cascades d'immolations par le feu de Tibétains, nous nous sentons obligés de démissionner. De plus, le Front Uni n'a pas répondu positivement au Mémorandum sur une véritable autonomie pour le peuple tibétain, présenté en 2008 et ses Notes en 2010.

L'un des interlocuteurs cruciaux chinois, le plus en vue dans la procédure de dialogue, a même préconisé l'abolition pure et simple du statut des minorités, comme il est spécifié dans la" Constitution Chinoise", ce qui ressemble fort à occulter complètement la base même d'une autonomie. A un moment très particulier, il est difficile d'entretenir " un dialogue important", affirment les deux envoyés dans leur lettre de démission.

Pendant des années, j'ai bien connu les deux envoyés spéciaux Lodi G. Gyari et Kelsang Gyaltsen. ils ont travaillé avec acharnement, dans des circonstances ardues, et ont fait preuve d'efforts méritoires pour faire avancer le processus de dialogue et tenter de trouver une solution pacifique au problème du Tibet. Leur participation pendant cette décénie d'activités au sein de l'équipe tibétaine des négociations est incomparable et précieuse.

Le Kashag a bien l'intention de se tourner vers eux et leur demander conseil dans le futur.
Ils resteront des membres séniors de l'équipe de délégation spéciale" dit le Kalön Tripa, Dr Lobsang Sangay.

Le Kashag insiste auprès de Pékin pour qu'il consente à l'approche de la Voie du Milieu "Middle Way", qui, en fait, propose une autonomie véritable pour les Tibétains, au sein même de la République Populaire de Chine (PRC),et s'inscrivant dans le schéma de la Constitution de la Chine.

C'est une proposition "gagnant-gagnant" qui va contribuer efficacement à l'unité du PRC, à la stabilité, à l'harmonie et à son évolution tranquille dans le monde actuel.

La délégation spéciale pour les négociations va se développer et se réunira de nouveau en Décembre 2012, pour aborder les sujets de la transition des membres dirigeants du gouvernement chinois, avec le souhait sincère de poursuivre un véritable dialogue avec les nouveaux dirigeants élus, pour trouver pacifiquement, une solution au problème du Tibet.

Les dirigeants Tibétains restent fermement engagés dans la voie de la non violence et de l'approche du "Middle Way", et croient fermement que le seul moyen d'y arriver doit se faire par le dialogue.
Ils considèrent également en substance que c'est d'une importance primordiale et la procédure étant secondaire, et sont prêts à s'engager dans un dialogue significatif et constructif, à tout moment et où que ce soit.

Le Kashag.
Le 3 Juin 2012.


traduction France Tibet, I.V.
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Juin - 15:26 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 15:32 (2012)    Sujet du message: Le Kalön Tripa accepte les démissions des Envoyés Spéciaux, Lodi G. Gyari et Kelsang Gyaltsen. Répondre en citant

http://tibet.net/2012/06/03/kalon-tripa-accepts-resignations-of-special-env…

PRESS RELEASE

Kalon Tripa Accepts Resignations of Special Envoy Lodi G. Gyari and Envoy Kelsang Gyaltsen.

Kalon Tripa Dr. Lobsang Sangay, Head of the Central Tibetan Administration, regretfully accepted the resignations of Special Envoy of His Holiness the Dalai Lama Lodi G. Gyari and Envoy Kelsang Gyaltsen. The resignations became effective June 1, 2012.

Special Envoy Lodi Gyari, assisted by Envoy Kelsang Gyaltsen, led the Tibetan team in nine rounds of talks with representatives of the Chinese government starting in 2002. The last meeting with the Chinese side took place more than two years ago in January 2010. Despite Mr. Gyari’s desire to step down in April 2011, the two envoys were asked to continue their efforts to reach out to their Chinese counterparts by Kalon Tripa-elect Dr. Lobsang Sangay. The envoys met and briefed the Kalon Tripa on twelve separate occasions since May 2011.

At the Task Force meeting on May 30-31, 2012 in Dharamsala, the envoys expressed their utter frustration over the lack of positive response from the Chinese side and submitted their resignations to the Kalon Tripa. “Given the deteriorating situation inside Tibet since 2008 leading to the increasing cases of self-immolations by Tibetans, we are compelled to submit our resignations. Furthermore, the United Front did not respond positively to the Memorandum on Genuine Autonomy for the Tibetan People presented in 2008 and its Note in 2010. One of the key Chinese interlocutors in the dialogue process even advocated abrogation of minority status as stipulated in the Chinese constitution thereby seeming to remove the basis of autonomy. At this particular time, it is difficult to have substantive dialogue,” stated the two envoys in their resignation letter.

“I have known both Special Envoy Lodi G. Gyari and Envoy Kelsang Gyaltsen for many years. They have worked extremely hard in challenging circumstances and made earnest efforts to move the dialogue process forward and resolve the issue of Tibet peacefully. Their contributions during their decade-long leadership of the Tibetan negotiating team have been invaluable. The Kashag will continue to rely on them for their wise counsel. They will remain as senior members of the Task Force team,” said Kalon Tripa Dr. Lobsang Sangay.

The Kashag urges Beijing to accept the Middle-Way Approach, which seeks genuine autonomy for Tibetans within the People’s Republic of China (PRC) and within the framework of the Chinese constitution. This is a win-win proposition, which contributes to PRC’s unity, stability, harmony and its peaceful rise in the world.

The Tibetan Task Force on Negotiations will be expanded and will meet again in December 2012 to discuss the Chinese leadership transition with the hope of continuing to dialogue with the new Chinese leaders to resolve the issue of Tibet peacefully.

The Tibetan leadership remains firmly committed to non-violence and the Middle-Way Approach, and strongly believes that the only way to resolve the issue of Tibet is through dialogue. The Tibetan leadership considers substance to be primary and process as secondary, and is ready to engage in meaningful dialogue anywhere and at anytime.

The Kashag
June 3, 2012

Contact Persons
For Tibetan: Kasur Tempa Tsering +91-9811115593
For English: Thupten Samphel +91-9805024662
For Chinese: Dawa Tsering +91-9882611071 (until June 5, 2012)
+886-227360366 & 255822506 (after June 5, 2012)
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:32 (2017)    Sujet du message: Le Kalön Tripa accepte les démissions des Envoyés Spéciaux, Lodi G. Gyari et Kelsang Gyaltsen.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> BUREAU DU TIBET Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com