Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Le chef de la propagande pour la RAT insiste sur l'importance de préserver les secrets officiels au Tibet

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> BUREAU DU TIBET
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 11:19 (2012)    Sujet du message: Le chef de la propagande pour la RAT insiste sur l'importance de préserver les secrets officiels au Tibet Répondre en citant

Contact: For Tibetan/Chinese, Mr Jamphel Monlam, Cell: (91) 94180-79452
For English, Ms Tsering Tsomo, Cell: (91) 98168-75856
Landline: (91) (1892) 223363, 229225, 225874
Email: director@tchrd.org Website: www.tchrd.org

TCHRD is the only human rights NGO entirely run and staffed by Tibetans in exile.

For the online report, please visit: http://www.tchrd.org/index.php?option=com_content&view=article&id=253:tar-pr

Traduction de Malie Montagutelli pour Montagne du Bonheur

TCHRD - 27 Juillet 2012, Dharamsala (Inde)

Le chef de la propagande pour la RAT insiste sur l'importance de préserver les secrets officiels au Tibet


Dans un discours prononcé à l'occasion d'un séminaire qui s'est tenu à Lhassa le 11 Juillet dernier, le chef de la propagande du Commité Parti Communiste de Chine (PCC) pour la Région autonome du Tibet (RAT) a insisté sur la nécessité de 'donner plus d'importance au concept de confidentialité, de mettre en avant la portée de la confidentialité, de respecter la discipline de confidentialité et d'empêcher les fuites de secrets d'Etat.'[i]

Au cours de ce séminaire, auquel participaient des fonctionnaires et cadres de haut rang travaillant dans les bureaux et ministères où circulent des documents officiels de nature confidentielle, Mr Dong Yunhu, chef de la propagande pour la RAT, a désigné le Tibet comme 'la première ligne dans la lutte menée par la Chine contre le séparatisme' et a réclamé un plus grand effort pour instaurer un système de propagande culturelle et un travail idéologique pour mieux protéger l'information confidentielle. Il a évoqué certains incidents au cours desquels la région du Tibet était devenue le théâtre d'actions menées par des forces séparatistes à l'intérieur et à l'extérieur du Tibet, y compris celles de 'forces hostiles et d'agences d'espionnage étrangères' enteprises dans le but de voler de l'information confidentielle. En plus de cet appel insistant pour le maintien de la 'stabilité nationale', Mr Dong a également évoqué 'la stabilité culturelle' comme l'un des principaux objectifs politiques au Tibet.
Dans un éditorial du 14 Mars 2012, le journal People's Daily, organe du PCC, notait qu'étant donné la diversité ethnique et culturelle existant en Chine, 'renforcer la notion d'identité du peuple dans la culture commune et l'identité nationale fondée sur le développement culturel, ethnique et géographique est la tâche essentielle du PCC aujourd'hui dans sa dimension culturelle.'[ii]

Quelques jours après la prise de parole de Mr Dong, Li Changchun, chef du département central de Propagande du PCC, se rendit dans la RAT et rendit une visite toute spéciale aux villages fermiers et nomades de la préfecture de Nyingtri (chinois: Nyingchi) du 17 au 21 Juillet 2012. Mr Li s'est entretenu avec des cadres et des responsables ainsi qu'avec des représentants des fronts culturels, idéologiques et de propagande au Tibet et il les a exhortés à suivre une politique fidèle au parti et capable de mettre efficacement en place un développement de petites zones urbaines (leapfrog development) en même temps que la stabilité à long terme. Il a aussi insisté sur la nécessité de renforcer la propagande et la campagne culturelle afin d'encourager 'l'unité ethnique'.

Pendant sa visite, Mr Li a aussi rappelé le besoin de cultiver les 'Cinq Biens' dans le cadre du travail de propagande culturelle. Les 'Cinq Biens' selon Mr Li, sont 'le PCC, qui est bon' ; le 'Socialisme, qui est bon'; les 'Nationalités, qui sont bonnes'; le 'Développement, qui est bon'; et 'la Patrie chinoise (la Mère Chine), qui est bonne'. Il a exprimé le souhait de voir le combat s'intensifier contre le séparatisme et pour la protection de l'unité nationale et la stabilité. Il a aussi exprimé l'espoir que le 'projet de radio et de télévision' destiné aux foyers du Tibet rural et nomade puisse accélérer le processus de création d'un système de service culturel partagé par les populations de tous les groupes ethniques dans le cadre des réformes et du développement.

Le 18 Juillet 2012, au cours de sa visite au Temple du Jokhang à Lhassa, Mr Li a fait l'éloge des 'projets innovants' comme les Neuf-Indispensables et les Six-Autres dans le cadre du travail des 'monastères avancés'.[iii] Il a exhorté le comité du PCC et le gouvernement de la RAT afin qu'ils continuent de renforcer et d'encourager la mise en place de nouveaux règlements de gestion monastique et facilitent un mécanisme qui, à long terme, permettra au bouddisme tibétain de s'adapter à la société socialiste.

Au cours des derniers mois, les autorités chinoises au Tibet ont effectué un travail de propagande agressive au sein des communautés monastiques aussi bien que laïques, que ce soit pour la mise en place des campagnes pour les 'Neuf Indispensables' et pour les 'Six Autres', que pour les 'projets de radio et de télévision', ou pour l'enregistrement sur Internet de comptes d'utilisateurs sous leurs vrais noms et pour l'organisation de sessions d'éducation politiques.

L'une des déclarations parmi les plus impressionnantes de ces dernières années est celle du présent chef de parti de la RAT, Mr Chen Quanguo, qui lors de la seconde session plènière du 8è Comité du PCC pour la RAT, le 26 Juin 2012, a instamment demandé aux membres du parti de s'assurer que 'les voix et les images du parti soient entendues et vues partout dans les 1.2 millions de kilomètres carrés du vaste territoire' de la RAT et que 'ne puissent s'entendre aucune note discordante ou ne puisse se voir aucune image contrariante des forces hostiles de la clique du Dalaï'.[iv]

L'appel de Mr Chen en vue de l'interdiction complète de toute information venant de l'extérieur du Tibet peut se comprendre comme incluant des 'forces hostiles' telles que des réseaux de radio comme La Voix de l'Amérique ou Radio Free Asia, qui sont devenus, pour les Tibétains, les sources principales d'information venant de l'extérieur, étant donné le système complexe et intrusif de censure mis en place au Tibet. Dans une enquête[v] effectuée par le Broadcasting Board of Governors(BBG) et par la société Gallup, ayant porté sur un certain nombre de pélerins tibétains en visite en Inde entre Décembre 2011 et Janvier 2012, une proportion impressionnante de 89 % d'entre eux a déclaré n'avoir aucune confiance dans l'information d'actualité contenue dans tout média officiel émanant du gouvernement chinois, ajoutant que les chaînes de télévision officielles ne valent que comme sources de distractions. Sur les 117 Tibétains interrogés, 77 % ont déclaré que leur meilleure source d'information sur le monde était des parents ou des amis ; 7 % ont dit n'avoir à leur disposition aucune source d'information fiable et 6 % ont dit écouter les radios étrangères.

Les restrictions sur l'utilisation d'Internet comme l'enregistrement des usagers sous leur nom véritable se sont intensifiées. Les autorités chinoises de la RAT exigent à présent que les utilisateurs fournissent des cartes d'identité établissant leur citoyenneté 'seconde-génération' (chinois: Shen Feng Teng) et 'd'autres documents' nécessaires à l'inscription dans les cybercafés.[vi] Le nouveau Shen Feng Teng inclue plus d'information personnelle sur les personnes que par le passé et rend, par conséquent, plus facile aux autorités la tâche de contrôle des activités online. Tous les cybercafés de Lhassa ont reçu l'ordre d'installer une machine capable de lire les cartes d'identité seconde-génération et les utilisateurs qui ne sont pas en possession de ce nouveau document ne peuvent accéder à l'Internet. Les mineurs de moins de 18 ans sont également interdits d'accès et les contrevenants seront punis par des amendes allant de 5,000 à 1,5000 RMB.
Notes:
________________________________________
[i] TAR Propaganda Chief Stresses Protection of Confidential Informationhttp://tb.tibet.cn/2010news/xzxw/zzzj/201207/t20120713_1759996.html
[ii] Cultural Construction Is "The Spiritual Pillar" Of Social Stabilityhttp://english.peopledaily.com.cn/100668/102793/102810/7758310.html
[iii] Chinese Central Propaganda Chief at Jokhang Temple in Lhasahttp://news.hexun.com/2012-07-26/144027657.html
[iv] Second Plenary Session of the Eighth TAR Regional Party held in Lhasahttp://epaper.chinatibetnews.com/xzrb/html/2012-06/27/content_367398.htm
[v] In Tibet, Word-of-Mouth Extends BBG’s Reach http://www.bbg.gov/press-release/in-tibet-word-of-mouth-extends-bbgs-reach/
[vi] Internet Cafe Users in Lhasa Must Hold a second-generation ID card for the full implementation of real-name registration systemhttp://www.chinatibetnews.com/fazhi/2012-07/16/content_1015326.htm

Pour lire le rapport en ligne, rendez-vous sur le site : http://www.tchrd.org/index.php?option=com_content&view=article&id=253:tar-pr

TAR Propaganda Chief Stresses Protecting Official Secrets in Tibet
http://www.tchrd.org/index.php?option=com_content&view=article&id=253:tar-pr

The propaganda chief of the Communist Party of China (CPC) Committee of Tibet Autonomous Region (TAR) has, in a speech at a seminar held on 11 July 2012 in the Tibetan capital Lhasa, emphasized the importance of 'strengthening the concept of confidentiality, enhancing the sense of confidentiality, adherence to the discipline of confidentiality and to prevent the occurrence of leaking state secrets.'[i]

At the seminar attended by relevant officials and cadres working in bureaus and departments dealing with confidential official documents, Mr Dong Yunhu, the TAR Propaganda chief, called Tibet the 'forefront' of China's 'struggle against separatism' and called for increased cultural system of propaganda and ideological work in protecting confidential information, citing incidents where the Tibetan area had become the main area for separatist forces inside and outside Tibet including 'hostile forces' and 'foreign intelligence agencies' to steal confidential information. In addition to the much touted call for maintaining 'national stability', Mr Dong also mentioned 'cultural stability' as one of the primary policy objectives in Tibet.

In an editorial dated 14 March 2012, the CPC mouthpiece People's Daily noted that given China's ethnic and cultural diversity, 'enhancing the people's identity of the mainstream culture and national identity on the basis of geographical and ethnic cultural development, is the primary task of today's Chinese Communist Party in its cultural construction.'[ii]

Days after Mr Dong's speech at the seminar, Li Changchun, the head of the Central Propaganda Department of the CPC, visited TAR particularly the farming and nomadic villages in Nyingtri (Chinese: Nyingchi) Prefecture from 17 to 21 July 2012. Mr Li met with cadres and officials as well as representatives of Tibet propaganda, ideological and cultural fronts and called for the efficient implementation of the Party's policy in promoting leapfrog development and long-term stability. He also stressed on strengthening propaganda and cultural campaign to promote 'ethnic unity'.

During his visit, Mr Li also called for cultivating 'Five-Good' when carrying out cultural propaganda work. The 'Five Good' according to Mr Li, are 'Communist Party of China is good'; 'Socialism is good'; 'Nationalities is (are) good'; 'Development is good'; and 'Chinese Motherland is good'. He called for enhanced fight against separatism and protection of national unity and stability. He expressed hope that the' radio and television project' in Tibetan rural and nomadic households will accelerate the process of building a shared cultural service system for people of all ethnic groups in achieving reform and development.

On 18 July 2012, during his visit to Lhasa's Jokhang Temple, Mr Li praised the implementation of 'innovative projects' such as the Nine-Must-Haves and The Six Ones in promoting the work of 'advanced monasteries'.[iii] He called on the TAR Party Committee and government to further strengthen and promote the implementation of new monastic management regulations and to promote the long-term mechanism to make Tibetan Buddhism adapt to a socialist society.

In the last few months, the Chinese authorities in Tibet have aggressively pursued propaganda work in both monastic and lay communities, be it the implementation of 'Nine-Must-Haves' or 'The Six Ones' campaigns, rural 'radio and television projects', or the implementation real-name registration on the internet and the political education sessions.

One of the most provocative statements in recent years came from the current TAR Party chief Mr Chen Quanguo, who at the Second Plenary Session of the Eighth TAR CPC Committee on 26 June 2012, urged Party members to ensure that 'the Party's voices and images be heard across 1.2 million square kilometers of the vast territory' of TAR and that "no voices and images of the hostile forces and Dalai clique can be heard and seen.'[iv]

Mr Chen's call for a complete ban on any outside information in Tibet may also include 'hostile forces' such as Voice of America and Radio Free Asia radio networks which have become primary sources of outside information for Tibetans given the elaborate, intrusive censorship system in Tibet. In a survey[v] conducted by the Broadcasting Board of Governors (BBG) and Gallup among Tibetan pilgrims visiting India in December 2011 to January 2012, a whopping 89 percent said they considered any official Chinese state media outlet to be an unreliable news source, adding official TV channels are good only for entertainment purposes. Out of the 117 Tibetans questioned, 77 percent said they considered friends and family to be the most trustworthy way to hear about the world; 7 percent said they didn’t have any reliable news source; and 6 percent said foreign radio.

Restrictions on the internet including real-name registration online have also been stepped up with the Chinese authorities in TAR now calling for internet users to furnish 'second-generation' citizen ID card (Chinese: Shen Feng Teng) and 'other documents' to register at internet cafes.[vi] The new Shen Feng Teng carries more personal information about a person than its previous avatar making it easier for the authorities to control online activities. All Internet cafes in Lhasa have now been ordered to install the second -generation ID Card reader and Internet users without the new ID Card will not be allowed to register. Minors below the age of 18 are barred from using the internet and breaking this regulation would attract fines ranging from RMB 5,000 to 1,5000.

Endnotes:

________________________________________

[i] TAR Propaganda Chief Stresses Protection of Confidential Information http://tb.tibet.cn/2010news/xzxw/zzzj/201207/t20120713_1759996.html

[ii] Cultural Construction Is "The Spiritual Pillar" Of Social Stability http://english.peopledaily.com.cn/100668/102793/102810/7758310.html

[iii] Chinese Central Propaganda Chief at Jokhang Temple in Lhasahttp://news.hexun.com/2012-07-26/144027657.html

[iv] Second Plenary Session of the Eighth TAR Regional Party held in Lhasa http://epaper.chinatibetnews.com/xzrb/html/2012-06/27/content_367398.htm

[v] In Tibet, Word-of-Mouth Extends BBG’s Reach http://www.bbg.gov/press-release/in-tibet-word-of-mouth-extends-bbgs-reach/

[vi] Internet Cafe Users in Lhasa Must Hold a second-generation ID card for the full implementation of real-name registration system http://www.chinatibetnews.com/fazhi/2012-07/16/content_1015326.htm
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Juil - 11:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> BUREAU DU TIBET Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com