Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Les droits de l’homme au Tibet atteignent leur niveau le plus bas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Dim 20 Jan - 10:59 (2013)    Sujet du message: Les droits de l’homme au Tibet atteignent leur niveau le plus bas Répondre en citant

Traduction Pema Dreulkar : dreulkar.pema@gmail.com
pour le site http//:sunyat.free.fr

Radio Free Asia, 17 janvier 2013.

Un groupe en exil demande instamment à la Chine de protéger les droits de l'homme des tibétains.

Les droits de l’homme pour les Tibétains ont plongé à «leur niveau le plus bas», déclare un groupe en exil dans un rapport jeudi, exhortant les autorités chinoises à libérer les prisonniers politiques tibétains et à enquêter sur les «causes réelles» derrière les protestations par auto-immolation.

La Chine devrait également arrêter les campagnes de propagande contre le chef spirituel tibétain en exil, le Dalaï Lama et permettre aux Tibétains de voyager librement entre la Région Autonome du Tibet et les provinces chinoises voisines, a indiqué le Centre Tibétain pour les Droits de l'Homme et la Démocratie (TCHRD) dans son dernier rapport annuel.

Le groupe basé à Dharamsala en Inde a rassemblé des preuves sur une série de violations des droits de l'homme liées à des arrestations et des détentions arbitraires, à la torture, à la langue et à la culture et aux auto-immolations.

Dans une vague d'incendies qui ont attiré l'attention internationale, 96 Tibétains à ce jour se sont auto-immolés en protestation contre le régime chinois, réclamant la liberté pour les Tibétains et le retour du dalaï-lama. Quatre-vingt-deux de ces immolations ont eu lieu en 2012.

Le TCHRD a demandé instamment aux autorités de s'abstenir de criminaliser les auteurs d’auto-immolation et d’enquêter sur les conditions qui alimentent les protestations, affirmant que les manifestants avaient été «poussés à mettre fin à leur propre vie pour échapper à la répression du gouvernement».

Les prisonniers politiques

Le groupe a attesté de nouveaux cas de prisonniers politiques en 2012, beaucoup d'entre eux faisant partie des arrestations et des détentions arbitraires massives dans le cadre «de mesures de répression majeures» à l’encontre des immolations.

Quelques 269 prisonniers politiques ont été ajoutés à la base de données du groupe, ce qui porte le nombre total de cas confirmés à 988.

Une «majorité écrasante» de cas est liée à des accusations de «fuite de secrets d'État» et de «mise en danger de la sécurité de l'Etat», a déclaré le TCHRD, qui a effectué une surveillance des droits dans la région depuis plus d'une décennie.

De nombreuses autres détentions ne sont pas signalées par les amis et les membres de la famille des détenus par crainte de représailles, a t-il indiqué.

Les contrôles à la frontière

Les autorités ont également renforcé les restrictions sur ceux qui fuient la région, avec des contrôles plus stricts à la frontière avec le Népal pour empêcher plus de Tibétains de fuir vers l'Inde.

Le nombre de Tibétains qui fuient vers l'Inde a «considérablement diminué», avec 374 Tibétains arrivant en Inde en 2012, contre 700 en 2011, selon le rapport.

A l'intérieur de la Région Autonome du Tibet et dans les zones à population Tibétaine des provinces chinoises voisines, le gouvernement chinois a bloqué les voies de communication et empêché les informations sur les violations des droits de l'homme de s'échapper.

«Même l'inaccessible Corée du Nord dispose de plus de présence des médias internationaux que Lhassa la capitale du Tibet,» dit le rapport.

Bien que la région soit restée fermée aux médias indépendants, aux contrôleurs de l'ONU, aux délégations internationales d'enquête, ou aux visiteurs, quelques tibétains ont pu partager des informations sur des violations massives en s’exposant eux-mêmes «à de grands risques personnels », a déclaré le TCHRD.

Lundi, le groupe a présenté un rapport distinct sur la répression religieuse présumée auprès du rapporteur spécial de l'Organisation des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction au Tibet, l'invitant à visiter la région et à encourager la Chine à protéger les droits de l'homme.

Rapporté par Rachel Vandenbrink.


http://www.rfa.org/english/news/tchrd-01172013170104.html

Tibet Rights Reach ‘New Low’

Tibetan human rights have plunged to “a new low,” an exile group said in a report Thursday, urging Chinese authorities to release Tibetan political prisoners and investigate the “real causes” behind self-immolation protests.

China should also stop propaganda campaigns against exiled Tibetan spiritual leader the Dalai Lama and allow Tibetans to travel freely between the Tibet Autonomous Region and neighboring Chinese provinces, the Tibetan Centre for Human Rights and Democracy (TCHRD) said in its latest annual report.
The Dharam
sala, India-based group documented a series of human rights violations linked to arbitrary arrests and detention, torture, language and culture, and self-immolations.

In a wave of burnings that have drawn international attention, 96 Tibetans so far have self-immolated in protests against Chinese rule and calling for freedom for Tibetans and the return of the Dalai Lama. Eighty-two of the self-immolations occurred during 2012.

TCHRD urged authorities to refrain from criminalizing self-immolators and investigate conditions fueling the protests, saying the protesters had been “pushed to end their own lives in order to escape government repression.”

Political prisoners

The group documented new cases of political prisoners during 2012, many of them part of mass arbitrary arrests and detentions in a “major crackdown” on the self-immolations.
Some 269 political prisoners have been added to the group’s database, bringing its total number of confirmed cases to 988.

An “overwhelming number” of the cases are related to charges of “leaking state secrets” and “endangering state security,” said the TCHRD, which has been monitoring rights in the region for over a decade.

Many more detentions go unreported by detainees’ friends and family members for fear of retribution, it said.

Border controls

Authorities have also stepped up restrictions on those fleeing the region with tighter controls on the border with Nepal to prevent more Tibetans from fleeing to India.

The number of Tibetans fleeing to India has “dropped drastically,” with 374 Tibetans arriving in India in 2012, compared to 700 in 2011, the report said.

Inside the Tibet Autonomous Region and Tibetan-populated areas of neighboring Chinese provinces, the Chinese government has blocked communication channels and prevented information about human rights abuses from leaking out.

“Even the inaccessible North Korea boasts more international media presence than the Tibetan capital Lhasa,” the report said.

Although the region remained closed to independent media, U.N. monitors, international fact-finding delegations, or visitors, some Tibetans were able to share information about widespread violations by putting themselves “at great personal risk,” TCHRD said.

On Monday, the group presented a separate report on alleged religious repression to the United Nations’ Special Rapporteur on Freedom of Religion or Belief in Tibet, urging him to visit the region and encourage China to protect human rights.

Reported by Rachel Vandenbrink.
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Jan - 10:59 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com