Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Un festival religieux se tient dans la capitale Tibétaine sous haute surveillance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 22:14 (2013)    Sujet du message: Un festival religieux se tient dans la capitale Tibétaine sous haute surveillance Répondre en citant

Les autorités Chinoises ont déployé dans la capitale du Tibet, Lhassa, plus de 1.000 policiers et agents de sécurité armés, dans un grand monastère en périphérie de la ville, durant le festival Shoton, ou «festival du yaourt», occasionnant des difficultés pour les Tibétains espérant prendre part à la célébration annuelle, rapportent des sources.

La présence de la sécurité lors du festival qui se tient traditionnellement au monastère de Drepung à l’extérieur de la ville, est beaucoup plus lourde que les années précédentes, a déclaré un habitant de la région au service Tibétain de RFA cette semaine.

"Le 5 Août, le jour du Shoton du monastère de Drepung, les autorités Chinoises ont posté des policiers armés et des policiers réguliers tout autour du monastère, contrairement aux années précédentes", a indiqué la source, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

«Ils ont disposé des barrières métalliques* dans la cour du monastère et fouillent les personnes minutieusement, une par une," déclare-t-il.

Le personnel de sécurité a également été placé autour d'une structure sur un flanc de colline derrière le monastère, spécialement construite pour déployer un grand thangka, ou peinture religieuse sur rouleau, a indiqué l’homme.

"Ils ont transformé toute la zone en quelque chose qui ressemble à un champ de bataille", a- t-il dit.

En nombre égal : un autre habitant, s'exprimant également sous couvert de l'anonymat, a déclaré à RFA que pour la première fois les fidèles et le personnel de sécurité semblent être présents au festival en nombre égal.

«Cette année, il n'y a pas d'autre alternative que d'observer Shoton à la maison ou de prier de loin», a-t-il dit, ajoutant: "Je ne veux pas passer à travers les barrières métalliques sous la surveillance de la police."

Le festival Shoton a commencé au 17ème siècle en tant que pratique religieuse dans laquelle les tibétains laïques offraient du yaourt aux moines Bouddhistes qui avaient achevé leurs retraites de méditation annuelles, et est basé sur une tradition remontant à des siècles antérieurs, au temps de Bouddha, en Inde.

Le festival de cette année se déroulera du 5 au 14 Août et comportera des présentations d'art religieux, des expositions de photos, des courses cyclistes, et des représentations d’opéra Tibétain, selon des sources médiatiques Chinoises.

La surveillance a été particulièrement serrée dans la capitale du Tibet ces dernières années, alors que les autorités Chinoises cherchent à limiter les affirmations d'identité culturelle et religieuse des Tibétains, dans le contexte d’une vague de protestations, incluant 121 auto-immolations depuis 2009, contestant le régime de Pékin dans les régions Tibétaines.

Rapporté par Lumbum Tashi, traduit avec un complément de reportage par Benpa Topgyal, écrit en anglais par Richard Finney

*NDT : des photos montrent au monastère de Kumbum dans le Qinghai des portiques de sécurité détecteurs de métaux dans lesquels les moines doivent passer.

Traduction Pema Dreulkar -Dreulkar.pema@gmail.com – pour le site http://sunyat.free.fr


http://www.rfa.org/english/news/tibet/festival-08072013165012.html

Religious Festival Held in Tibetan Capital Under Tight Security

Chinese authorities in Tibet’s regional capital Lhasa have deployed over 1,000 police and armed security personnel at a large monastery in the outskirts of Lhasa during the Shoton, or ‘Yogurt,’ Festival, causing hardships for Tibetans hoping to take part in the annual celebration, sources say.

The security presence at the festival, traditionally held at Drepung monastery outside the city, is much heavier than in previous years, an area resident told RFA’s Tibetan Service this week.

“On August 5, the day of Drepung monastery’s Shoton, Chinese authorities stationed armed police and regular police all around the monastery, unlike in previous years,” the source said, speaking on condition of anonymity.

“They set up metal barricades in the monastery courtyard and are searching people thoroughly, one by one,” he said.

Security personnel were also placed around a structure on a hillside behind the monastery specially built to display a large thangka, or religious scroll painting, the man said.

“They have turned the whole area into something that looks like a battle zone,” he said.

Equal numbers

Another resident, also speaking on condition of anonymity, told RFA that for the first time, worshippers and security personnel appeared to be present at the festival in equal numbers.

“This year there is no alternative but to observe Shoton at home or to pray from afar,” he said, adding,“I don’t want to pass through the metal barricades under police supervision.”

The Shoton festival began in the 17th century as a religious observance in which lay Tibetans offered yogurt to Buddhist monks who had completed their annual meditation retreats, based on a tradition dating back centuries earlier to the time of the Buddha, in India.

This year’s festival will run from August 5-14 and will feature displays of religious art, photo exhibitions, bicycle races, and performances of Tibetan opera, according to Chinese media sources.

Security has been especially tight in the Tibetan capital in recent years as Chinese authorities seek to restrict Tibetan assertions of cultural and religious identity amid a surge of protests, including 121 self-immolations since 2009, challenging Beijing’s rule in Tibetan areas.

Reported by Lumbum Tashi. Translated with additional reporting by Benpa Topgyal. Written in English by Richard Finney.
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 22:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com