Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Un artiste populaire Tibétain détenu pour chant «politique»

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 15:18 (2013)    Sujet du message: Un artiste populaire Tibétain détenu pour chant «politique» Répondre en citant

Des responsables de la sécurité Chinoise ont arrêté un musicien et chanteur populaire Tibétain pour avoir interprété une chanson appelant les Tibétains à «s’unir», à apprendre et à parler leur propre langue, alors que la Chine continue à réprimer les affirmations publiques de l'identité nationale et culturelle Tibétaine.

Kalsang Yarphel, 38 ans, a été placé en détention dans la capitale du Tibet, Lhassa, le 14 Juillet puis a été conduit sous escorte à Chengdu, dans la province du Sichuan, a déclaré Lhamo Kyab, un ancien prisonnier politique, au service Tibétain de RFA, mercredi.

"Il est actuellement maintenu là en détention", a déclaré Kyab, un ancien habitant de Machu (en chinois, Maqu), comté natal de Yarphel, dans la province de Gansu, citant des contacts dans la région.

En Octobre et Novembre l'an dernier, Yarphel avait aidé à organiser des concerts dans la région de Lhassa, appelés Khawai Metok, ou fleur de neige, dans lesquels il a chanté une chanson intitulée "Tibétains", a déclaré Kyab.

La chanson, qui appelle les Tibétains à apprendre et à parler le Tibétain, à "développer le courage" de penser à « la voie future » du Tibet, a été jugée subversive par les autorités Chinoises, qui ont ouvert une enquête et interrogé Yarphel à plusieurs reprises avant de finalement le placer en détention le mois dernier, a-t-il dit.

Populaire depuis l'enfance pour sa belle voix, Yarphel avait développé une solide base de fans parmi les Tibétains au fil des ans et avait diffusé de nombreux enregistrements, a déclaré Kyab, ajoutant que le chanteur avait participé à des concerts organisés à la fois par le gouvernement et par des organismes privés.

Yarphel, qui vient du comté de Machu dans la province de Gansu, est marié et père de trois enfants, deux garçons et une fille. Le nom de son épouse est Tenzin Palmo, le nom de son père est Gonpo Tséten et le nom de sa mère est Makho.

Des enregistrements interdits :
Par ailleurs, le Centre Tibétain pour les droits de l'homme et la démocratie (TCHRD), basé à Dharamsala en Inde, a confirmé la détention de Kalsang Yarphel, précisant que les autorités Chinoises ont maintenant interdit la vente des enregistrements sur DVD des concerts Metok Khawai dans lesquels Yarphel s’est produit.

Des copies avaient déjà été largement diffusées dans les zones à population Tibétaine des provinces Chinoises* du Qinghai, du Gansu, du Sichuan et du Yunnan, a déclaré le TCHRD dans un communiqué de presse vendredi.

La Chine a emprisonné des dizaines d’écrivains, d’artistes, de chanteurs et d’enseignants Tibétains pour avoir affirmé l’identité nationale et culturelle Tibétaine ainsi que les droits linguistiques, depuis que de vastes protestations ont balayé les régions Tibétaines en 2008.

En Juin, deux chanteurs Tibétains détenus pendant près d'un an pour la diffusion de chansons politiquement sensibles ont reçu des peines d'emprisonnement de deux ans à la suite d'une audience secrète du tribunal, selon des sources Tibétaines.

Pema Trinley, 22 ans et Chakdor, 32 ans, tous deux originaires d'un peuplement nomade dans le Sichuan, ont été placés en détention en Juillet 2012 dans le comté de Machu de la province de Gansu, a déclaré un Tibétain vivant en exil au service Tibétain de RFA dans un rapport antérieur.

Ils ont été arrêtés "parce qu’ils ont sorti un DVD qui contenait des chansons louant les manifestants qui se sont immolés ainsi que le Dalaï Lama [ chef spirituel en exil ], a déclaré le moine Kanyak Tsering basé à Dharamsala, citant des sources dans la région.

Un total de 121 Tibétains se sont eux-mêmes enflammés à ce jour dans des protestations défiant les politiques et l’autorité de Pékin dans des régions Tibétaines.

Rapporté par Lumbum Tashi pour le service Tibétain de RFA. Traduit par Tseten Namgyal. Ecrit en anglais par Richard Finney.



NDT : ces provinces, actuellement sous administration Chinoise, englobent des régions qui font partie du Tibet historique, c’est-à-dire tel qu’avant l’invasion Chinoise.


http://www.rfa.org/english/news/tibet/song-08092013153523.html


Popular Tibetan Performer Detained for 'Political' Song

Chinese security officials have detained a popular Tibetan musician and singer for performing a song calling on Tibetans to ‘unite’ and to learn and speak their own language, as China continues to crack down on public assertions of Tibetan national and cultural identity.

Kalsang Yarphel, 38, was taken into custody in Tibet’s regional capital Lhasa on July 14 and was flown under guard to Chengdu, in Sichuan province, former political prisoner Lhamo Kyab told RFA’s Tibetan Service on Wednesday.

“He is now being held there in detention,” said Kyab, a former resident of Yarphel’s native Machu (in Chinese, Maqu) county in Gansu province, citing contacts in the region.

In October and November last year, Yarphel had helped to organize Lhasa-area concerts called Khawai Metok, or Snow Flower, in which he sang a song titled “Fellow Tibetans,” Kyab said.

The song, which calls on Tibetans to learn and speak Tibetan and to “build courage” to think about Tibet’s “future path,” was deemed subversive by Chinese authorities, who opened an investigation and questioned Yarphel several times before finally detaining him last month, he said.

Popular since childhood for his beautiful singing voice, Yarphel had built up a strong fan base among Tibetans over the years and had distributed many recordings, said Kyab, adding that the singer had performed at concerts arranged both by the government and by private organizations.

Yarphel, who comes from Gansu province’s Machu county, is married with three children—two boys and a girl. His wife’s name is Tenzin Palmo, and his father’s name is Gonpo Tseten and mother’s name is Makho.

Recordings banned

Separately, the Dharamsala, India-based Tibetan Centre for Human Rights and Democracy (TCHRD) confirmed Kalsang Yarphel’s detention, saying that Chinese authorities have now banned the sale of DVD recordings of the Khawai Metok concerts at which Yarphel performed.

Copies had already been widely distributed in Tibetan-populated areas of China’s Qinghai, Gansu, Sichuan, and Yunnan provinces, TCHRD said in a press release on Friday.

China has jailed scores of Tibetan writers, artists, singers, and educators for asserting Tibetan national and cultural identity and language rights since widespread protests swept Tibetan areas in 2008.

In June, two Tibetan singers detained for nearly a year for distributing politically sensitive songs were handed two-year jail terms following a secret court hearing, according to Tibetan sources.

Pema Trinlay, 22, and Chakdor, 32, both natives of a nomadic settlement in Sichuan, were taken into custody in July 2012 in Machu county in Gansu, a Tibetan living in exile told RFA’s Tibetan Service in an earlier report.

They were detained “because of their release of a DVD that contained songs praising self-immolation protesters and [exiled spiritual leader] the Dalai Lama,” Dharamsala-based monk Kanyak Tsering said, citing sources in the region.

A total of 121 Tibetans have set themselves ablaze to date in protests challenging Beijing’s policies and rule in Tibetan areas.

Reported by Lumbum Tashi for RFA’s Tibetan Service. Translated by Tseten Namgyal. Written in English by Richard Finney.
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Aoû - 15:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com