Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Les conseils du cœur du 17ème Karmapa pour une vie pleine de sens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> XVIIe KARMAPA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 08:12 (2014)    Sujet du message: Les conseils du cœur du 17ème Karmapa pour une vie pleine de sens Répondre en citant

http://www.kagyuoffice-fr.org/17e_karmapa/2014/06/les-conseils-du-coeur-du-17eme-kar

Estrel Convention Center, Berlin – 5 juin 2014

C est une salle pleine à craquer qui a accueilli le 17ème Karmapa, Orgyen Trinley Dorjé à son arrivée peu après 19h30, pour son premier enseignement public à Berlin. Cinq minutes auparavant, Ringu Tulku, le représentant du 17ème Karmapa en Europe, était monté sur l’estrade pour calmer la joyeuse agitation de la salle. Pour la majorité des disciples européens, c’est la première occasion qu’ils ont de voir directement leur maître. A 28 ans, Orgyen Trinley Dorjé est à la tête d’une lignée vieille de 900 ans, l’école Karma Kagyu du bouddhisme tibétain, il est considéré comme un leader spirituel dont l’autorité est en adéquation avec ce 21ème siècle.

Ce premier voyage de Karmapa en Europe coïncide avec Sagadawa, le mois le plus sacré du calendrier tibétain, le mois où les bouddhistes commémorent et honorent la vie du Bouddha Shakyamuni. La naissance du Bouddha tombe le 5 juin cette année dans certaines traditions. Ringu Tulku rappelle à tous que ce premier jour d’enseignement à Berlin est particulièrement de bon augure. Les tibétains pensent que tous les mérites des bonnes actions accomplies pendant ce mois sont multipliés 100000 fois. C’est donc le moment idéal pour s’engager dans toutes les activités spirituelles, l’étude du Dharma et l’écoute des enseignements.

Sa Sainteté a pris place dans un grand fauteuil, il a enlevé ses chaussures pour s’asseoir dans la posture traditionnelle, jambes croisées. Au-dessus de lui, est pendue la photo du Bouddha Shakyamuni au temple Mahabodhi de Bodhgaya, sa main touchant la terre dans le mudra de prendre la terre à témoin de son illumination. A droite de Karmapa se trouve une thangka de Guru Rinpoche, dont il est dit être une manifestation, à sa gauche une thangka du Bouddha Shakyamuni. A côté de lui, une orchidée blanche, une bouteille d’eau et un verre sont posés sur une petite table de bois.

Karmapa reste silencieux et se concentre un moment. Puis il salue toutes les personnes présentes et dit tout le plaisir qu’il éprouve d’être ici à Berlin. Il a souhaité pouvoir venir en Europe pendant de nombreuses années, son vœux s’est finalement réalisé.

Dans la tradition tibétaine, les lamas portent généralement un grand châle jaune – chögu – pendant les cérémonies et lorsqu’ils enseignent. Il en a un, replié sur son épaule gauche, mais ne le porte pas, ce qui pourrait déconcerter les pratiquants. Il explique donc qu’il a donné de nombreux enseignements du Dharma à Nuerburgring pendant la première partie de son voyage, où il portait le chögu bien évidemment. A Berlin, la situation est un peu différente, moins formelle. Il a donc choisi de faire un compromis en s’habillant de façon à moitié formelle et à moitié informelle.

Le sujet de ce premier enseignement public est »Ancienne sagesse pour un monde moderne : conseil du cœur pour une vie pleine de sens. » « C’est bien trop long pour moi ! » dit-il en plaisantant « Comment vivre une vie qui a du sens ? » répète-t-il avec toute une série de mimiques qui font rire l’assemblée.

Puis, toute l’audience redevenue attentive, il commence à faire part de sa propre expérience dans une franche et parfois émouvante narration de sa vie, avec beaucoup de sérieux, mais aussi de l’humour parfois. En se référant à sa propre vie, Sa Sainteté a montré clairement ce qui donne du sens à la vie et fait réfléchir sur ce qu’être un Karmapa représente réellement.

Les jours les plus heureux de sa vie ont été ceux de son enfance, lorsque petit nomade il pouvait courir dans les prairies du Tibet, avec en arrière plan les montagnes enneigées. Puis tout a changé lorsqu’à 7 ans il a été reconnu comme le 17ème Karmapa. Il été séparé de sa famille et emmené au monastère de Tsurphu près de Lhassa. C’est là qu’il a rencontré pour la première fois des européens, tout près de Tsurphu dans sa résidence d’été appelée le Jardin d’été des Karmapas. Il a vu deux occidentaux grands et maigres. Pour lui ils semblaient venir d’une autre planète, être des aliens ! Depuis, il en a rencontré beaucoup d’autres et certains sont devenus des amis. Finalement, à 28 ans il a pu venir en Europe.

C’est sa décision de s’échapper du Tibet et de venir en Inde qui a provoqué le plus grand changement dans sa vie. Ce qui a motivé sa décision est que les chinois lui interdisait de voyager ailleurs. Lorsqu’il est parti pour l’Inde, son but était de pouvoir visiter les autres parties du monde pour y rencontrer ses disciples du Dharma et accomplir les responsabilités et les activités d’un Karmapa. Sans savoir si son entreprise réussirait, il a pris le chemin que beaucoup d’autres jeunes tibétains suivent. Il a rassuré ses compagnons en leur disant que bien que l’avenir était incertain, ils avaient pris la bonne direction, leur motivation était sincère et pure, ils n’avaient donc rien à regretter.

Pendant ses 14 années passées au Tibet et les 14 années passées depuis en Inde, il n’a pas toujours été en mesure de faire ce qu’il souhaitait, il a rencontré beaucoup d’obstacles et de difficultés.

« Je n’ai pas choisi ce qui s’est produit dans ma vie, je me suis trouvé dans cette situation. » « Avant de vous parler de ce qui donne du sens à votre vie, je devrait peut-être m’interroger pour savoir si ma vie a du sens et si je suis heureux. »

La première des choses à comprendre est qu’une vie pleine de sens requiert des efforts. Quand j’ai reçu le nom de Karmapa, il n’y a pas eu de transformation subite, je n’avais pas de pouvoirs spéciaux. J’ai dû travailler durement sur ma motivation, étudier avec ardeur et faire des efforts constants pour donner du sens à ma vie. La deuxième chose à comprendre est que donner du sens à sa vie peut avoir un coût sur le plan personnel. Si quelqu’un a un travail et une famille, cela peut être différent, mais pour un Karmapa, vie personnelle et être Karmapa ne peuvent pas être séparés.

« Ce n’est pas une vie normale. Il n’y a pas de vie personnelle, de droits personnels, de liberté personnelle. Je n’ai rien de tout cela. En ce qui me concerne je suis juste Karmapa. Quel est votre nom ? Karmapa! quel est votre métier ? Karmapa! qui êtes-vous ? Karmapa! »

Cela a fait rire l’auditoire car il parlait avec humour. Mais pour remplir son rôle de Karmapa, il avait dû abandonner toute vie personnelle et toute liberté.

Une vie pleine de sens veut que l’on remplisse le rôle que nous avons dans cette vie. Le nom Karmapa est un nom sanskrit qui signifie action, un homme ou une femme qui agit, qui accomplit les activités de Bouddha.

« C’est un homme d’action » dit-il avec esprit. « Mon activité est d’être bénéfique aux autres êtres. Si la vie de Karmapa est utile aux autres, alors elle a du sens. Si je ne peux pas être utile aux autres, alors ma vie de Karmapa est un échec. »

Nous ne sommes pas isolés, pour que notre vie soit significative nous dépendons de l’existence des autres auxquels nous pouvons être utiles.

« Les activités de Karmapa et mon but sont d’être utiles aux êtres sensibles. Le sens de ma vie dépend totalement des autres êtres sensibles. »

Sa Sainteté a parlé de sa responsabilité majeure qui est de réduire autant que possible la souffrance des autres. Il a parlé de façon émouvante du moment où il a dû quitter son pays, quitter sa famille et de cette attente pendant 14 ans avant qu’il puisse venir en Europe.

« Lorsque je vois le bonheur et la joie dans dans les yeux des gens, je pense que ma vie est utile. Je pense que ce que j’ai fait a du sens. Je pense toujours, du fond du cœur, que ma force me vient des autres, des gens comme vous. » dit-il en pointant vers l’assemblée.

« Parce que vous mettez en moi tant d’espoir et d’aspiration, je peux devenir plus fort en dépit des défis aux quels je dois faire face. Je peux être plus patient grâce à vos aspirations. »

Pour terminer, Sa Sainteté a aborder la question de savoir s’il était heureux ou pas. Il a admis :

« Je ne suis pas très heureux » « Mais une vie qui a du sens est plus importante que le bonheur. Le bonheur est transitoire. »

Le véritable sens de notre vie est d’aller au-delà de l’impression de bonheur. Le sens de notre vie et son but doivent imprégner toute notre vie. Nous devons les maintenir en nous même pendant notre sommeil. »

« Une vie significative doit être utile, non seulement pour moi mais aussi pour les autres. Nous sommes interdépendants et nous vivons en interdépendance. Donc, si je veux que ma vie ait du sens et qu’elle soit utile, je dois la vivre pour le bien des autres. »

« Je peux trouver du sens et de la dignité en travaillant pour le bien des autres. C’est l’essence et le but de ma vie. »

La signification des paroles de Karmapa en pénétrant les consciences a frappé plus d’une personne dans l’auditoire. Il révélait vraiment la voie du bodhisattva.
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Juin - 08:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> XVIIe KARMAPA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com