Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Déclaration du Kashag à l'heureuse occasion du soixante-dix-neuvième anniversaire de Sa Sainteté le Grand Quatorzième Dalaï Lama

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> DALAI LAMA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 845

MessagePosté le: Dim 6 Juil - 10:05 (2014)    Sujet du message: Déclaration du Kashag à l'heureuse occasion du soixante-dix-neuvième anniversaire de Sa Sainteté le Grand Quatorzième Dalaï Lama Répondre en citant

A l'occasion heureuse et très propice du soixante-dix-neuvième anniversaire de Sa Sainteté le Grand Quatorzième Dalaï Lama, le Kashag souhaite exprimer son très grand respect et sa vénération pour Sa Sainteté le Dalaï Lama au nom de tous les Tibétains au Tibet et à l'extérieur. Nous nous joignons aux millions d'admirateurs de Sa Sainteté présents dans le monde entier pour lui souhaiter longue vie et bonne santé. Le Kashag souhaite également profiter de cette occasion pour exprimer sa profonde gratitude envers les parents de Sa Sainteté le Dalaï Lama, les regrettés Chokyong Tsering et Dekyi Tsering, qui nous ont généreusement offert leur précieux fils, Lhamo Dhondup, né le 6 Juillet 1935 d'une famille de paysans dans le village de Takser, Amdo.

Le quatorzième Kashag a retenu 2014 comme étant "l'Année du Grand Quatorzième Dalaï Lama" afin d'exprimer son infinie gratitude envers Sa Sainteté pour les immenses avancées qu'Elle a réalisées en faveur du Tibet et de la paix, de l'harmonie entre les religions et les valeurs humanitaires partout dans le monde. Durant ce programme, qui durera un an, l'Administration centrale tibétaine se propose d'organiser 21 événements majeurs et quelque 300 autres de moindre importance. Dans une perspective à plus long terme, le Kashag marquera le quatre-vingtième anniversaire de Sa Sainteté selon le calendrier tibétain, le cinquième jour du cinquième mois tibétain, qui sera le 21 Juin 2015, par une offrande extraordinnaire de longue vie pour Sa Sainteté le Dalaï Lama.

Sa Sainteté a aimablement accepté de nous honorer de sa présence lors de la célébration officielle de son 79 ème anniversaire au moment même où il confère la trente-troisième initiation au Kalachakra au Ladakh, région où les Tibétains partagent avec la population des liens religieux et culturels profonds.

Il y a 64 ans, en 1950, pendant la période critique qui suivit l'invasion militaire du Tibet par les Chinois, Sa Sainteté le Dalaï Lama dut assumer les pouvoirs spirituels et politiques au très jeune âge de 16 ans. A 25 ans, pendant l'occupation chinoise du Tibet qui s'ensuivit, Sa Sainteté fut forcée de quitter son pays pour aller vivre en exil. Malgré les obstacles qui se dressaient devant lui et semblaient insurmontables, pendant presque 60 ans, Sa Sainteté le Dalaï Lama a mené le peuple tibétain avec une compassion, une sagesse et un courage infinis.

Le fait que le peuple tibétain est aujourd'hui uni dans une solidarité sans faille, en dépit de différentes appartenances religieuses ou régionales et en dépit de l'occupation chinoise, tient essentiellement à l'autorité pleine de sagesse de Sa Sainteté le Dalaï Lama. La puissance que représente l'unité du peuple tibétain aujourd'hui est encore plus grande qu'elle ne l'a été dans un passé récent. Elle nous renvoie à l'époque où les trois rois du Dharma reignaient sur le Tibet.

En exil, Sa Sainteté entrevoyait une communauté tibétaine unie fermement enracinée dans la tradition et la modernité. Il commença par construire une base solide pour le maintien du peuple tibétain et pour la préservation de l'identité tibétaine en établissant des colonies tibétaines en Inde, au Népal et au Bhoutan. En même temps, afin de permettre aux futures générations de Tibétains d'acquérir une éducation moderne tout en restant plongées dans les valeurs traditionnelles, dès les débuts, il conçut et établit des écoles tibétaines indépendantes. En fait, le présent leadership tibétain est le produit de ces institutions qui ont éduqué les Tibétains en exil au cours des cinquante dernières années.

En introduisant également une série de réformes structurelles et institutionnelles, Sa Sainteté le Dalaï Lama, grâce à l'étendue de sa vision et à sa sagesse, a transformé la nature même du système politique du Tibet en exil en une authentique démocratie. Des années de continuelles réformes démocratiques ont en fait transformé l'ensemble de la communauté tibétaine en exil en une société où les valeurs et la culture démocratiques se sont solidement enracinées. Ceci nous a permis, en dépit du fait que les Tibétains en exil soient disséminés sur les six continents, de préserver la cohésion d'une communauté vivante et bien organisée. Le fait que le régime et la communauté des Tibétains en exil est aujourd'hui considéré comme un modèle digne d'être imité est dû en grande partie au leadership visionnaire de Sa Sainteté le Dalaï Lama et à la diligente persévérance de la génération qui nous a précédés.

Pendant la gouvernance de Sa Sainteté le Dalaï Lama, les principaux monastères détruits au Tibet occupé furent reconstruits en exil afin de préserver et favoriser la religion tibétaine. Ces centres monastiques d'enseignement et de pratique, appartenant aux quatre traditions du bouddisme tibétain ainsi qu'à la religion bön, l'antique religion du Tibet, ont non seulement été réssuscités mais ont pris un nouvel essor en exil. Pendant que les moines, maîtres et érudits, permettaient l'expansion du bouddisme tibétain, des centres de Dharma tibétains naissaient un peu partout dans le monde.

Sa Sainteté le Dalaï Lama a véritablement permis une nouvelle prise de conscience au sein des peuples de l'Himalaya de leur héritage culturel et cela a grandement contribué au réveil des traditions et coutumes locales. Sa Sainteté demeure une source de soutien et de réconfort pour les bouddistes du monde entier, ayant été la force initiatrice de la préservation des enseignements du Bouddha depuis le Tibet, qui en devint le dépositaire, les ayant reçus de l'Inde où ils étaient nés, et disséminant ces enseignements vers soixante-sept pays dispersés sur les six continents.

Sa Sainteté le Dalaï Lama, avocat infatigable de l'harmonie entre les religions, échange avec les chefs religieux de tous les cultes. Il est également à l'origine d'un dialogue nourri entre des scientifiques réputés à travers le monde et des moines bouddistes, ce qui a permis un grand enrichissement à la fois de la science et de la religion. De plus, ses efforts pour instaurer une morale séculaire à une échelle mondiale lui ont valu le respect et l'admiration de citoyens de tous pays et de toutes religions. Ces contributions nombreuses et d'importance sont évidentes dans les quelque cent cinquante récompenses, prix et doctorats honoris causa qui lui ont été décernés, dont le prestigieux prix Nobel de la Paix qu'il reçut en 1989, le Prix de la Planète Terre des Nations Unies en 1991, la Médaille d'Or du Congrès américain en 2007 et le Prix Templeton en 2012. En vérité, ce sont à la fois cette reconnaissance et ce prestige, que Sa Sainteté a depuis toujours reçus de la part de la communauté internationale, qui ont constitué la principale force derrière la prise de conscience grandissante à l'échelle mondiale de la cause tibétaine et qui ont généré le soutien que cette dernière reçoit aujourd'hui.

Au vu de l'influence et du prestige de Sa Sainteté, peut-être est-il inévitable que certains groupes cherchent à lui porter préjudice. En particulier, les disciples de Dholgyal, qui ont lancé une campagne de dénigrement à des fins politiques contre Sa Sainteté au nom de la liberté de culte et des droits de l'homme. En prônant le sectarisme et le fanatisme, capables de compromettre l'harmonie et l'unité existant parmi toutes les traditions du bouddisme tibétain, les disciples de Dholgyal sont devenus de simples outils dont se sert le parti communiste chinois. Compte tenu du plus vaste intérêt que représente le Dharma du Bouddha et, en particulier, la menace existentielle qui pèse sur les Tibétains en tant que peuple, les Tibétains ne manqueront pas d'exercer du discernement et de faire la différence entre le vrai du faux et entre ce qui est dans le vrai et ce qui ne l'est pas.

A propos de la question plus générale du Tibet, nous souhaitons redire la conviction du Kashag que celle-ci ne pourra être résolue que par le dialogue avec le gouvernement chinois. Nous espérons que les nouveaux dirigeants du gouvernement chinois comprendront au plus tôt que la Voie du Milieu est une solution bénéfique pour les deux côtés dans la résolution du problème au Tibet.

Jusqu'à maintenant, la Voie du Milieu ne cesse de recevoir l'approbation de gouvernements du monde entier et de la communauté internationale, y compris d'un certain nombre de citoyens chinois. L'administration centrale tibétaine a lancé une campagne internationale massive de sensibilisation destinée à entretenir le soutien en faveur de la Voie du Milieu. Dans cette campagne, un large éventail de matériel d'information à propos de la Voie du Milieu va pouvoir être consulté en ligne, dans différentes langues, sur différents sites web et sur les média sociaux. Plus près de nous, les Kalons et les secrétaires de notre administration centrale rendront visite aux colonies tibétaines et donneront davantage de visibilité à l'approche de la Voie du Milieu, dans le sincère espoir que tous les Tibétains se mobiliseront pour participer à cet effort dont l'importance est cruciale.

En dépit de l'atmosphère étouffante de peur et de répression à l'intérieur du Tibet qui a régné au cours des soixante dernières années, le peuple tibétain a résolument préservé vivants leurs espoirs et leur fierté. Ils ont placé leurs aspirations en la personne de Sa Sainteté le Dalaï Lama et attendent son retour avec impatience. Leur désir le plus profond du retour de Sa Sainteté et de la liberté au Tibet peut s'entendre dans les cris de ralliement qu'ont lancés les cent trente personnes qui se sont immolées pour protester contre l'oppression chinoise. Malgré nos appels répétés pour que cessent de tels actes de violence, la série dramatique des immolations dans tout le Tibet a donné une voix encore plus forte aux aspirations du peuple tibétain adressée non seulement au gouvernement chinois mais aussi au reste du monde.

Avec les principes d'unité, d'innovation et de confiance en soi pour guide, nous nous engageons à réaliser la vision de Sa Sainteté le Dalaï Lama ainsi que les aspirations des Tibétains au Tibet et de tous les Tibétains qui nous ont quittés, c'est-à-dire pour ramener la liberté au Tibet.

Enfin, nous profitons de cette occasion pour exprimer notre très sincère gratitude au peuple indien et à son gouvernement ainsi qu'à l'Etat de Himachal Pradesh, et à tous ceux de par le monde qui ont, dans la mesure de leurs moyens, d'une façon ou d'une autre, soutenu la cause du Tibet et contribué à préservr et à faire connaître sa religion et sa culture.

En conclusion, nous prions pour la longue vie de Sa Sainteté le Dalaï Lama et pour que tous ses voeux se réalisent. Puisse la cause du Tibet bientôt prévaloir !

Le Kashag, le 6 Juillet 2014

Secretary
Bureau du Tibet
84 Boulevard, Adolphe Pinard
75014 PARIS

http://tibet.net/2014/07/06/the-statement-of-the-kashag-on-the-auspicious-occasion-o

July 6, 2014 9:01 am

On this joyous and special occasion of the 79th birthday of His Holiness the Great 14th Dalai Lama, the Kashag would like to express our deepest reverence and respect for His Holiness the Dalai Lama on behalf of all Tibetans in and outside Tibet. We join millions of His Holiness the Dalai Lama’s admirers across the globe in wishing him good health and long life. The Kashag would also like to take this great opportunity to convey profound gratitude to His Holiness the Dalai Lama’s parents, the late Chokyong Tsering and the late Dekyi Tsering, who blessed us with their precious son, Lhamo Dhondup, born on 6 July 1935 to a peasant family in Taktser village in the Amdo region of Tibet.

The 14th Kashag is observing 2014 as the “Year of the Great 14th Dalai Lama” to express our boundless appreciation of His Holiness the Dalai Lama’s great accomplishments for the cause of Tibet and the promotion of peace, inter-faith harmony and humane values throughout the world. Under this year-long program, the Central Tibetan Administration (CTA) will organize 21 major events, which include some 300 smaller activities. Looking further ahead, the Kashag will mark His Holiness the Dalai Lama’s 80th birthday by the Tibetan calendar—the fifth day of the fifth Tibetan month, falling on the 21st of June 2015—with an elaborate long life offering to His Holiness the Dalai Lama.

His Holiness the Dalai Lama has kindly agreed to grace the official 79th birthday celebration with his presence at the time that he confers the 33rd Kalachakra Initiation in Ladakh, a region with which Tibetans share deep religious and cultural ties.

64 years ago in 1950, during the critical period following the Chinese military invasion of Tibet, His Holiness the Dalai Lama was called on to assume spiritual and political powers at the youthful age of sixteen. At the age of 25, during the subsequent Chinese occupation of Tibet, His Holiness the Dalai Lama was forced to flee his country and live in exile. Despite the seemingly insurmountable obstacles placed in his path, for nearly 60 years, His Holiness the Dalai Lama has led the Tibetan people with infinite compassion, wisdom and courage.

The fact that the Tibetan people today are united like an iron ball regardless of their regional or religious affiliations and in spite of the Chinese occupation is mainly due to the enlightened leadership of His Holiness the Dalai Lama. The power of Tibetan people’s unity today is far greater than the recent past and is comparable to those days when the three Dharma kings reigned over Tibet.

In exile, His Holiness the Dalai Lama envisioned a united Tibetan community firmly rooted in both tradition and modernity. He began by laying a strong foundation for the sustenance of Tibetan people as well as the preservation of the Tibetan identity by establishing Tibetan settlements across India, Nepal and Bhutan. At the same time, to ensure that future generations of Tibetans acquire modern education while remaining rooted in traditional values, from the very beginning, he initiated and established separate Tibetan schools. In fact, the present Tibetan leadership is a product of these institutions that have educated Tibetans in exile for the past fifty years.

By also introducing a series of structural and institutional reforms, His Holiness the Dalai Lama’s guidance and wisdom has transformed the nature of exiled Tibetan polity into a genuine democracy. Years of these sustained democratic reforms have in fact transformed the entire exile Tibetan community into a society with deeply rooted democratic values and culture. As a result, even though today exiled Tibetans are scattered across six continents, we have continued to maintain an extremely vibrant, cohesive and organized community. The fact that the exile Tibetan polity and community is today considered a model worthy of emulation is largely because of the visionary leadership of His Holiness the Dalai Lama and the diligent perseverance of our senior generation.

Under His Holiness the Dalai Lama’s leadership, all major monasteries that were destroyed in occupied Tibet were rebuilt in exile to preserve and promote Tibetan religion. These monastic centres of teaching and practice, belonging to all four traditions of Tibetan Buddhism as well as Tibet’s native Bon religion, were not only revived, but also thrived in exile. As these monastic scholars and masters have helped spread Tibetan Buddhism, Tibetan Dharma centres have mushroomed the world over.

Indeed, His Holiness the Dalai Lama has sparked a new awakening among the people of Himalayan regions about their cultural heritage and this has greatly contributed to the revival of local traditions and customs. His Holiness the Dalai Lama remains a fount of guidance and solace for the world’s Buddhists, instrumental in preserving and disseminating the teachings of the Buddha from their repository in Tibet to their origin in India and to 67 other countries across 6 continents.

As a tireless advocate of inter-religious harmony, His Holiness the Dalai Lama interacts with religious leaders of all faiths. He has also pioneered intensive dialogue between leading world scientists and Buddhist monks, and greatly enriched both science and religion. Furthermore, his global efforts to promote secular ethics have earned him the respect and admiration of world citizens regardless of their religious background. These multiple and enduring contributions are evident in over 150 major awards, prizes and honorary doctorates that have been conferred on him, most notably the Nobel Peace Prize in 1989, United Nations Earth Prize in 1991, US Congressional Gold Medal in 2007 and the Templeton Award in 2012. Truly, the sustained international recognition and prestige of His Holiness the Dalai Lama has been the main driving force behind the rising global awareness of and support for the cause of Tibet.

Given His Holiness the Dalai Lama’s influence and prestige, perhaps it is sadly inevitable that some group of people would seek to malign him. In particular, the Dholgyal followers have launched a politically-driven smear campaign against His Holiness the Dalai Lama in the name of religious freedom and human rights. By advocating sectarianism and fanaticism, which would jeopardize the existing harmony and unity among all the traditions of Tibetan Buddhism, the Dholgyal followers have turned into a political tool for the Chinese Communist Party. Considering the larger interest of the Buddha Dharma, and in particular, the threat against the very existence of Tibetans as a people, Tibetans must wisely discern between true and untrue and right from wrong.

On the larger issue of Tibet, we wish to reiterate the Kashag’s belief that this will only be resolved through dialogue with the Chinese government. It is our hope that the new Chinese leadership will soon realize the fact that the Middle Way Approach is a mutually beneficial solution to the Tibet problem.

To this day, the Middle Way Approach continues to receive support from governments around the world and from the international community, including a growing number of Chinese citizens. The CTA has launched a massive international campaign to continue raising this awareness and support for the Middle Way Approach. In this campaign, a rich array of information and materials on the Middle Way Approach will be distributed in many languages through websites and social media. Closer to home, the Kalons and Secretaries of the CTA will visit Tibetan settlements and generate mass awareness about the Middle Way Approach, in the earnest hope that all Tibetans will actively participate in this crucial effort.

Despite the suffocating environment of fear and repression inside Tibet for the past 60 years, the Tibetan people have resolutely kept their hope and pride alive. They have placed their aspirations in His Holiness the Dalai Lama and anxiously await his return. This profound desire for His Holiness the Dalai Lama’s return and for freedom in Tibet are the common rallying cries of the 130 people who have committed self-immolation as an act of protest against China’s oppressive rule. Despite our repeated appeal against drastic actions, the heart-wrenching series of self-immolations witnessed across Tibet has amplified the true aspirations of the Tibetan people not only to the Chinese government, but also to the world at large.

With unity, innovation and self-reliance as our guiding principles, we pledge to fulfill the vision of His Holiness the Dalai Lama and the aspirations of the Tibetans inside Tibet and all the Tibetans who left us, i.e. to restore freedom for Tibet.

Finally, we would like to take this opportunity to convey our heartfelt gratitude to the people and Government of India and Himachal Pradesh, as well as of the world, who have in any way, shape or form supported the cause of Tibet and contributed to the preservation and promotion of Tibetan religion and culture.

In conclusion, we pray that His Holiness the Dalai Lama may live long and all his wishes be fulfilled. May the cause of Tibet soon prevail!


The Kashag
6th July 2014
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Juil - 10:05 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> DALAI LAMA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com