Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
La Chine mandate une campagne « du bonheur » dans une région Tibétaine réfractaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 14:13 (2014)    Sujet du message: La Chine mandate une campagne « du bonheur » dans une région Tibétaine réfractaire Répondre en citant

Les autorités Chinoises, dans une région notoirement réfractaire au Tibet oriental, obligent les habitants à participer à un festival local annuel, que beaucoup avaient commencé à boycotté il y a cinq ans après le début des manifestations d’auto-immolation.

Une source Tibétaine a déclaré à VOA que les habitants dans le comté de Driru ont été avertis qu'ils peuvent s’exposer à des actions punitives ou même à l'emprisonnement s’ils défient les ordres.

La source, qui n'a pas voulu être identifié parce qu'il a des contacts étroits dans la région, a déclaré que les habitants de la ville de Tsala ont été avertis qu'ils pourraient perdre le droit de ramasser le champignon cordyceps d'un prix élevé, dont beaucoup dépendent pour leur subsistance.

Les jeunes dans la ville sont maintenant contraints de pratiquer des chants et des danses pour le festival, a ajouté la source, qui vit à l'extérieur de la Chine. «Nous savons que le but réel du plan [Chinois] est de permettre aux hauts dirigeants de montrer que le peuple Tibétain est heureux et vit dans la prospérité », at-il déclaré.

Les gens de Driru ont boycotté le festival annuel depuis 2009, quand le premier manifestant, parmi les plus de 130 Tibétains qui ont manifesté par immolation pour protester contre la domination Chinoise sur leur patrie, s’est immolé.

Les responsables Chinois considèrent Driru comme l'une des régions les plus réfractaires de la Région Autonome du Tibet.

Plus de 1.000 personnes ont été arrêtées depuis octobre de l'année dernière lorsque des habitants Tibétains rebelles ont refusé de hisser le drapeau national Chinois sur leurs maisons. Ils ont par la suite jeté un grand nombre de drapeaux dans une rivière locale et ont organisé des manifestations qui ont conduit à des affrontements avec les autorités.

Les autorités chinoises n'ont pas commenté le nouvel effort pour accroître la participation au festival annuel.

Dans le même temps, des observateurs Tibétains en Inde ont affirmé que tous les moines et nonnes de Driru qui avaient étudié dans des monastères en dehors de la Région Autonome du Tibet, ont été rappelés chez eux. Les sources, qui ne veulent pas être identifiés, affirment que les moines et les nonnes, ainsi que les familles dont des parents vivent à l'étranger, sont détenus dans une garnison militaire pour une rééducation patriotique.

« Ceci pourrait être pour une durée d’un mois jusqu’à à six mois à la suite », a déclaré une source au service Tibétain de VOA mardi. Des observateurs disent qu’il y a parfois jusqu’à 400 Tibétains en même temps dans le centre de rééducation.

Les autorités Chinoises n'ont pas commenté les rapports concernant les moines et les nonnes rappelés et mis en programme de rééducation.

Ce rapport a été réalisé en collaboration avec le service Tibétain de VOA.

Traduction Pema dreulkar – dreulkar.pema@gmail.com – pour le site http://sunyat.free.fr


China Mandates 'Happiness' Campaign in Restive Tibetan Area

Yeshi Dorje

September 30, 2014 4:02 PM

Chinese authorities in a notoriously restive region in eastern Tibet are forcing residents to participate in a local annual festival, which many started boycotting five years ago following the start of self-immolation protests.

A Tibetan source told VOA the locals in Driru county have been warned they may face punitive actions or even imprisonment for defying the orders.

The source, who did not want to be identified because he has close contacts in the area, said residents of Tsala town have been warned they might lose the right to collect the highly priced cordyceps fungus, which many rely on for their livelihood.

Youth in the town are now being compelled to practice songs and dances for the festival, added the source, who lives outside of China. “We know that the real purpose of the [Chinese] plan is to allow senior leaders to show that the Tibetan people are happy and living in prosperity,” he said.

People in Driru have boycotted the annual festival since 2009, when the first of more than 130 Tibetans staged self-immolations to protest Chinese rule over their homeland.
Chinese officials consider Driru one of the most restive regions in the Tibet Autonomous Region.

More than 1,000 have been arrested since October of last year when defiant Tibetan residents refused to raise the Chinese national flag on their houses. They later dumped many of the flags in a local river and staged protests that led to clashes with authorities.
Chinese authorities have not commented on the new effort to increase participation in the annual festival.

Meanwhile, Tibetan observers in India said all monks and nuns from Driru who had been studying in monasteries outside of the Tibetan Autonomous Region, have been called back home. The sources, who do not want to be identified, says the monks and nuns, along with families whose relatives are living abroad, are being kept in a military garrison for patriotic reeducation.

“This could be from one month to six months at a time,” one source told the VOA Tibetan service Tuesday. Observers say sometimes there are as many as 400 Tibetans at a time in the reeducation center.

Chinese authorities have not commented on the reports of monks and nuns being recalled and put into a reeducation program.

This report was produced in collaboration with the VOA Tibetan service.

http://www.voanews.com/content/china-happiness-campaign-tibet/2467923.html
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Oct - 14:13 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com