Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Soulager la souffrance animale : Gyalwang Karmapa est à l’origine d’un deuxième campement vétérinaire à Bodhgaya.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> XVIIe KARMAPA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 10:45 (2014)    Sujet du message: Soulager la souffrance animale : Gyalwang Karmapa est à l’origine d’un deuxième campement vétérinaire à Bodhgaya. Répondre en citant

http://www.kagyuoffice-fr.org/17e_karmapa/2014/12/soulager-la-souffrance-animale-gya

Soulager la souffrance de tous les êtres sensibles, telle est la vision de Sa Sainteté le 17° Gyalwang Karmapa. Il presse chacun d’étendre sa compassion afin d’y inclure les animaux, il insiste aussi pour que cette compassion se traduise par des actes.

Depuis plusieurs années, l’International Kagyu Monlam a organisé un campement médical et des cuisines afin d’aider les populations locales. Mais au cours du 31° Kagyu Monlam, à la demande de Sa Sainteté, un camp vétérinaire a aussi été mis en place pour répondre aux besoins des animaux du lieu.

Karmapa avait dit alors : « Les humains ont souvent maltraité les animaux. J’ai le grand espoir que nous pourrons améliorer cela et que partout dans le monde se répandra la compréhension que les animaux font partie de notre famille.

Le premier camp avait été un grand succès, Gyalwang Karmapa a donc demandé qu’un autre camp soit organisé à l’occasion du 32° Kagyu Momlam. Il se tiendra du 2 au 8 décembre 2014 au chapiteau du Monlam à Bodhgaya.

Ce matin, Karmapa a visité le camp accompagné par Sri Sunjay Kumar Argawal, le Magistrat et Récepteur du District de Gaya. Au cours d’une discussion informelle, il avait demandé à Sa Sainteté d’inclure la ville de Gaya au programme de cette année et Karmapa avait accepté.

Ils ont parcouru le camp ensemble, posé des questions à l’équipe et assisté à des soins en cours. Dans la première salle ils ont vu 2 chiens préparés en vue d’une intervention chirurgicale et le matériel d’endoscopie. Dans la salle d’opération, trois vétérinaires opérent 3 chiens et au dehors, dans des salles séparées, des animaux se réveillent doucement après leur intervention tandis que d’autres attendent leur tour.

En plus, un espace pour soins externes et prévu devant le chapiteau. Ils ont pu y voir un poney boiteux, un chiot souffrant et un chameau attendant calmement des soins.

Ce sont des volontaires expérimentés qui constituent le cœur de l’équipe, ils viennent de la Division Anti-Rabies Animal Husbandry ( SARAH) du Sikkim, de l’Association Caritative du Tibet, de Dharamsala, de l’Inde, d’Angleterre et d’Australie. Ils ont tous déjà travaillé durement dans divers programmes animaliers. Une équipe va conduire un programme de stérilisation chirurgicale, de vaccination anti-rabique et de soins généraux pour chiens. Une autre équipe s’occupera des consultations pour les animaux locaux. A la demande de Gyalwang Karmapa, ils accordent une attention particulière aux besoins des villages locaux. Une troisième équipe prendra en charge un programme d’aide dans les villages environnants. Ils travaillent en étroite coordination avec les panchayats locaux et espèrent intervenir dans les 30 villages autour de Bodhgaya pendant la semaine, pour offrir des soins, donner des conseils de gestion et de santé pour le bétail et les animaux de compagnie.

Une quatrième équipe dirigera une campagne d’éducation dans les écoles et les monastères sur le bien-être animal, la prévention des morsures de chiens et de la rage.

Le financement du camp est assuré cette année par le Gouvernement du Sikkim qui a délégué des membres du SARAH pour les soins ; la Fondation Brigitte Bardo qui a donné 8000 euros pour les médicaments, le matériel, les véhicules, l’alimentation pour chien, le matériel de promotion, le coût des transport de l’équipe du SARAH et de leurs auxiliaires ; et par l’International Kagyu Monlam Trust.

Les responsables du camp ont été très encouragé de voir combien l’influence de leur travail se répand. Le district de Gaya fait face à de gros problèmes liés aux chiens errants et à la rage. Le Magistrat du District avait été si impressionné par l’efficacité du camp l’année précédente, qu’il avait contacté le Président du Kagyu Monlam, Lama Choedrak et le Dr Schuetze pour leur demander d’organiser un programme de formation pour les vétérinaires locaux. Dix d’entre-eux vont donc se joindre aux équipes cette année pour observer et se former. Ensuite un groupe partira au Sikkim avec SARAH, qui est un centre de formation accrédité par l’ Animal Welfare Board de l’Inde. Sri Sunjay Kumar Argawal espère que le district de Gaya sera capable de mettre en place son propre programme ABCAR ( stérilisation et vaccination anti-rabique)
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Déc - 10:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> XVIIe KARMAPA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com