Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Auto-immolation au Tibet oriental et déploiements majeurs de troupes dans Lhassa alors que les Tibétains célèbrent un anniversaire religieux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 20:59 (2014)    Sujet du message: Auto-immolation au Tibet oriental et déploiements majeurs de troupes dans Lhassa alors que les Tibétains célèbrent un anniversaire religieux Répondre en citant

Un homme Tibétain dans le milieu de la trentaine nommé Sangye Khar s’est immolé par le feu et est décédé aujourd'hui devant un poste de police à Amchok, dans le Comté de Sangchu (région Tibétaine de l'Amdo), selon des sources Tibétaines en exil. Son corps a été emmené par la police paramilitaire malgré les protestations des Tibétains, et la situation dans la région est tendue, selon les mêmes sources.

Sangye Khar est le 134e Tibétain à s’immoler au Tibet depuis 2009, et il a choisi le jour d'un anniversaire religieux majeur marqué par des cérémonies de prières à travers le Tibet.

De grands déploiements de troupes armées avec des boucliers anti-émeute ont eu lieu dans les rues du centre de Lhassa la nuit dernière ainsi qu’aujourd'hui (16 Décembre), alors que les Tibétains étaient réunis pour célébrer une fête religieuse Tibétaine majeure, l'anniversaire de la mort de Tsongkhapa, fondateur de l’école Gelugpa (des bonnets jaunes) du bouddhisme Tibétain.

Les images montrent des foules de pèlerins près du temple sacré du Jokhang dans une puissante démonstration de dévotion, et des troupes sur les lieux en tenue de camouflage avec des boucliers anti-émeute et des pompiers en uniforme rouge avec des extincteurs.

La fête religieuse tombe le 25e jour du 10e mois Tibétain (coïncidant avec le 16 décembre cette année) et est traditionnellement marquée par l’allumage de lampes à beurre.

Le Dalaï Lama et le Panchen Lama appartiennent tous deux à l'ordre Gelugpa (des bonnets jaunes) du bouddhisme Tibétain, fondé par le maître et érudit Tsongkhapa (1357-1419).

La fête est célébrée dans le temple du Jokhang à Lhassa, l'un des sites les plus sacrés du Tibet, comme le montrent les images d'aujourd’hui.

Le rassemblement massif, à la fois de pèlerins et de troupes, suit de précédentes manifestations de grande ampleur des forces armées au moment des fêtes religieuses pacifiques au Tibet, durant les deux dernières années.

En 2012, des images similaires de troupes et de pompiers rassemblés devant le temple du Jokhang sont apparues à Lhassa au moment de la fête, incluant des troupes en uniformes noirs, et certaines en uniformes de camouflage.

En 2013, les rangs serrés des troupes armées ont fait face aux pèlerins assistant à des rassemblements pacifiques dans les grands monastères du Tibet oriental.

Des images saisissantes diffusées sur les réseaux sociaux ont montré un plus grand nombre de Tibétains que l’assemblée habituelle priant dans les principaux monastères - Labrang et Kumbum - pendant le Monlam (festival de prières), également associé à Tsongkhapa, alors que les troupes montent la garde ou encerclent les pèlerins. Images sur : Thousands of Tibetan pilgrims face troops at religious ceremonies in eastern Tibet).

Le nombre de pèlerins qui continuent à se rassembler pour prier en dépit d'une telle présence paramilitaire intimidante constitue un témoignage convaincant de la résistance des Tibétains et de leur détermination à affirmer leur identité religieuse.

Immolation de Sangye Khar

L’immolation aujourd'hui de Sangye Khar à Amchok, dans le Comté de Sangchu (Chinois: Xiahe), dans la préfecture autonome Tibétaine de Kanlho (Chinois: Gannan), Province de Gansu, fait suite à l’immolation de trois Tibétains, deux d'entre eux à l’extérieur de monastères, lors du même anniversaire de Tsongkhapa en décembre 2012.

Sangye Khar est censé être originaire d'une zone semi-nomade dans le Comté de Kanlho, Province de Gansu.

En 2012, lors du même anniversaire de Tsongkhapa, un fermier de 23 ans, Pema Dorjee, s’est immolé et est mort près de la salle de réunion principale du monastère de Shitsang Garser à Luchu. Les détails de l'auto-immolation ont été fragmentaires en raison des restrictions de sécurité dans la région.

Les deux dernières immolations au Tibet ont également eu lieu devant des postes de police. L’étudiant Tibétain Tashi Lhamo s’est immolé et est décédé le 17 Septembre (2014) à l'extérieur du siège du Bureau gouvernemental de Sécurité Publique dans la ville de Tsoe, dans le nord du Tibet, où il étudiait.

La veille, le 16 Septembre, un Tibétain de 42 ans, Kunchok, s’est immolé devant un poste de police dans la Préfecture autonome Tibétaine de Golog (chinois: Guoluo) dans la province du Qinghai.

Traduction Pema Dreulkar dreulkar.pema@gmail.com pour le site http://sunyat.free.fr

Self-immolation in eastern Tibet and major troop deployments in Lhasa as Tibetans mark religious anniversary

International Campaign for Tibet on December 16, 2014

• A Tibetan man in his mid thirties named as Sangye Khar set fire to himself and died today outside a police station in Amchok, Sangchu (the Tibetan area of Amdo), according to Tibetan sources in exile. His body was taken away by paramilitary police despite protests from Tibetans, and the situation in the area is tense, according to the same sources. Sangye Khar is the 134th Tibetan to set fire to himself in Tibet since 2009, and chose the day of a major religious anniversary marked by prayer ceremonies across Tibet.

• Large deployments of armed troops with riot shields were on the streets of central Lhasa last night and today (December 16), as Tibetans gathered to mark a major Tibetan religious festival, the anniversary of the death of Tsongkhapa, founder of the Gelugpa (Yellow Hat) school of Tibetan Buddhism. Images show crowds of pilgrims by the holy Jokhang temple in a powerful display of devotion, and troops in camouflage gear with riot shields and firemen in red uniforms with fire extinguishers at the scene.

The religious festival falls on the 25th of the 10th Tibetan month (coinciding with December 16 this year) and is traditionally marked by lighting of butter-lamps. Both the Dalai Lama and the Panchen Lama belong to the Gelugpa (Yellow Hat) order of Tibetan Buddhism, founded by teacher and scholar Tsongkhapa (1357-1419). The festival is observed in the Jokhang temple in Lhasa, one of Tibet’s holiest sites, as the images from today show.

The mass gathering of both pilgrims and troops follow earlier major demonstrations of armed force at the time of peaceful religious festivals in Tibet over the past two years. In 2012, similar images emerged from Lhasa at the time of the festival of troops and firemen gathered outside the Jokhang temple, including troops in black uniforms, with some in camouflage uniform.

(In 2013, massed ranks of armed troops confronted pilgrims attending peaceful gatherings in major monasteries in eastern Tibet. Vivid images disseminated on social media showed higher numbers of Tibetans than usual gathering to pray at major monasteries – Labrang and Kumbum – during the Monlam (prayer festival), also associated with Tsongkhapa, as troops stand guard or encircle the pilgrims. Images at: Thousands of Tibetan pilgrims face troops at religious ceremonies in eastern Tibet). The numbers of pilgrims who continue to gather to pray despite such an intimidating paramilitary presence are compelling testimony to Tibetan resilience and determination to assert their religious identity.

Self-immolation of Sangye Khar

Sangye Khar’s self-immolation today in Amchok, Sangchu (Chinese: Xiahe) county, Kanlho (Chinese: Gannan) Tibetan Autonomous Prefecture, Gansu province, follows the self-immolations of three Tibetans, two of them outside monasteries, on the same Tsongkhapa anniversary in December, 2012. Sangye Khar is believed to be from a semi-nomadic area in Kanlho, Gansu. In 2012, on the same Tsongkhapa anniversary, 23-year old farmer Pema Dorjee, set fire to himself and died close to the main assembly hall of Shitsang Garser monastery in Luchu on the day of the Tsongkhapa commemoration in 2012. (ICT report, Three Tibetans self-immolate in two days during important Buddhist anniversary: images of troops in Lhasa as Tibetans pray).

Details of the self-immolation were sketchy due to security restrictions in the area. The last two self-immolations in Tibet also occurred outside police stations. Tibetan student Lhamo Tashi set fire to himself and died on September 17 (2014) outside a government Public Security Bureau headquarters in Tsoe City, northeastern Tibet, where he was studying. The day before, on September 16, a 42-year-old Tibetan, Kunchok, set himself on fire outside a police station in the Golog (Chinese: Guoluo) Tibetan Autonomous Prefecture in Qinghai Province.

http://www.savetibet.org/self-immolation-in-eastern-tibet-and-major-troop-deployment
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 20:59 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com