Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Tsering Woeser, une éminente militante Tibétaine, affirme avoir été censurée par Facebook

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 841

MessagePosté le: Sam 27 Déc - 22:36 (2014)    Sujet du message: Tsering Woeser, une éminente militante Tibétaine, affirme avoir été censurée par Facebook Répondre en citant

Tsering Woeser, une auteure et militante Tibétaine célèbre, a rapporté que Facebook a récemment supprimé une de ses publications ayant trait à une auto-immolation au Tibet.

"Je suis choquée" a t-elle écrit dans un post à propos de cette suppression. "Depuis 2008 où j'ai enregistré mon compte Facebook, depuis six ans, c'est la première fois que je rencontre une suppression de publication."

Elle a déclaré que maintenant il semble que Facebook ait son propre "petit secrétaire", faisant allusion à un renforcement de la censure politique.

La photo qu'elle a fournie montre une note de Facebook indiquant que la publication a été supprimée car elle n'était pas "conforme aux directives de la communauté Facebook".

La publication se rapportait à l'auto-immolation du moine de 38 ans Pawo Kalsang Yeshi, le 142e a s'être incendié en protestation contre l'autorité Chinoise au Tibet. L'immolation a eu lieu dans le comté de Dawu de la préfecture Tibétaine autonome de Garze dans la province du Sichuan, aux environs de 11 heures du matin devant les portes d'un poste de police rattaché à un temple Tibétain qui est sous contrôle du gouvernement.

Woeser avait mis en lien une vidéo qui était également publiée sur Facebook (et qui plus tard a également été supprimée). Il n'est pas certain que la vidéo ait été visible sur la publication initiale.
Facebook n'a pas répondu immédiatement aux questions concernant la suppression. Les règles de communauté de la compagnie ne fournissent pas de critères fermes et rapides pour le type d'information que Woeser a publié: il existe des directives sur les publications appropriées de "contenu graphique", par exemple, mais il n'est pas certain que le personnel de Facebook ait estimé que la publication de Woeser soit une violation de cette directive.

Les usagers peuvent signaler les publications dont ils pensent qu'elles violent les règles de la communauté, elles sont alors scrutées de plus près par Facebook.

La suppression survient peu de temps aprés que Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, ait voyagé en Chine pour des rencontres au sommet avec le chef Chinois de la censure internet, Lu Wei.

Il a également acheté des exemplaires du livre du dirigeant du Parti Communiste Chinois Xi Jinping, "la gouvernance de la Chine", pour les distribuer à son personnel afin qu'il puisse s'informer sur "le communisme avec des caractéristiques Chinoises". Cette démarche a été largement moquée par les observateurs comme une grossière flagornerie.

Woeser a clairement laissé entendre dans un post sur Facebook qu'elle pensait que la suppression faisait partie de la censure rampante. "D'abord ils bannissent ceci, puis ils suppriment cela, puis ils bannissent une autre chose, la suppriment aussi - et lentement mais sûrement, bientôt..... Vous savez comment ça tourne."

Dernières nouvelles : Facebook plusieurs heures plus tard a répondu dans une déclaration : "Facebook a longtemps été un lieu où les gens partagent des choses et des expériences. Parfois ces expériences impliquent de la violence et des vidéos graphiques. Nous travaillons dur pour équilibrer expression et sécurité. Cependant puique certaines personnes emettent des objections vis à vis de vidéos graphiques, nous travaillons à fournir aux gens un contrôle supplémentaire sur les contenus qu'ils voient. Cela peut inclure de les avertir par avance que l'image qu'ils s'apprètent à voir contient une teneur graphique. Nous n'avons pas actuellement ces outils disponibles et par conséquent nous avons retiré ce contenu." Facebook n'a pas dit si la publication a été signalée par des membres de la communauté ou comment elle est venue à l'attention du personnel.

Woeser, en réponse à une question via Tweeter demandant si elle pensait que la suppression était un acte de censure politique a écrit: "je ne sais pas pouquoi Facebook a supprimé la publication... Je ne sais pas si c'était ou n'était pas de la censure politique. Pour moi, j'ai utilisé Facebook pendant six ans et c'est la première fois que j'ai eu une publication supprimée de cette façon.

Traduction Pema Dreulkar - dreulkar.pema@gmail.com - pour le site http://sunyat.free.fr

Prominent Tibetan Activist Tsering Woeser Claims Facebook Censorship

EPOCH TIMES - 27 12 200E14

Tsering Woeser, a well-known Tibetan writer and activist, reported that Facebook deleted one of her posts about a self-immolation in Tibet recently.

“I’m shocked,” she wrote in a post about the deletion. “From 2008 when I registered my Facebook account, for six years, this is the first time I’ve encountered a post deletion.” She said that now it appears Facebook has it’s own “little secretary,” referring to an enforcer of political censorship.

The picture she provided shows a note from Facebook explaining that the post had been deleted because it did not “conform to Facebook community guidelines.”

The post referred to the self-immolation of the 38-year-old Tibetan monk Pawo Kalsang Yeshi, the 142nd to set themselves on fire in protest of Chinese rule in Tibet. The immolation took place in Dawu county of the Garze Tibetan Autonomous Prefecture in the province of Sichuan, at about 11 a.m. outside the gates of a police station attached to a Tibetan temple that is under government control.

Woeser linked to a video, which was also posted to Facebook (and later also deleted). It is unclear whether the video was visible in the initial post.

Facebook did not immediately respond to questions about the deletion. The company’s community standards provide no hard and fast standards for the kind of information Woeser posted: there are guidelines on appropriate posting of “graphic content,” for example, but it is unclear whether Facebook staff deemed Woeser’s post a violation of that guideline.

Users can report posts that they believe violate community standards, which are then given further scrutiny by Facebook.

The deletion comes soon after Mark Zuckerberg, the CEO of Facebook, traveled to China for high-profile meetings with the top Chinese internet censor, Lu Wei.

He also purchased copies of Chinese Communist Party leader Xi Jinping’s book, “The Governance of China,” to distribute to his staff, so they could learn about “socialism with Chinese characteristics.” The move was widely mocked as gross sycophantism by observers.

Woeser made clear in a Facebook post that she thought the deletion was part of creeping censorship. “First they ban this, then they delete that, then they ban the other thing, delete it too—and slowly but surely, by and by… well, you know how it turns out.”

Update: Facebook several hours later responded with a statement: “Facebook has long been a place where people share things and experiences. Sometimes, those experiences involve violence and graphic videos. We work hard to balance expression and safety. However, since some people object to graphic videos, we are working to give people additional control over the content they see. This may include warning them in advance that the image they are about to see contains graphic content. We do not currently have these tools available and as a result we have removed this content.” Facebook didn’t say whether the post was flagged by members of the community, or how it came to the attention of the staff.

Woeser, in response to a query via Twitter about whether she thought the deletion was an act of political censorship, wrote: “I don’t know why Facebook deleted the post… I don’t know if it was or wasn’t political censorship. For me, I’ve used Facebook six years, and this is the first time I’ve had a post deleted in such a manner.”

http://www.theepochtimes.com/n3/1163158-prominent-tibetan-activist-tsering-woeser-cl
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Déc - 22:36 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> TRADUCTIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com