Sunyata Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 FORUM TIBET 
Célébrations du 83ème anniversaire de Sa Sainteté le Dalaï-Lama

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> DALAI LAMA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunyata


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 867

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 15:49 (2018)    Sujet du message: Célébrations du 83ème anniversaire de Sa Sainteté le Dalaï-Lama Répondre en citant

https://fr.dalailama.com/news/2018/c%C3%A9l%C3%A9brations-du-83%C3%A8me-anniversaire-

Aujourd’hui, Sa Sainteté le Dalaï-Lama fêtait son 83ème anniversaire. Il s’est rendu à la salle de prière de sa résidence à Shewatsel Phodrang à 7 heures et s’est joint aux prières pour sa longue vie et son bien-être, en présence du personnel et des proches collaborateurs. Les oracles de Dorje Yamakyong et Nyenchen Thangla lui ont tous deux rendu hommage.

Une fois les prières terminées, dans une démonstration de bonne santé robuste, Sa Sainteté a marché les 500m du Phodrang au Pavillon d’enseignement de Shewatsel sans aide. Il s’arrêtait fréquemment pour saluer et parler aux centaines de sympathisants qui s’alignaient des deux côtés de la route. Arrivé au pavillon, il alluma une lampe à beurre devant la statue du Bouddha. Parvenu sur la scène devant lui, il a marché sur les côtés nord et sud pour saluer de près les membres de la foule estimée à 25 000 personnes. Tout le monde s’est levé les hymnes nationaux indien et tibétain, qui ont été suivis d’une chanson pour célébrer l’anniversaire de Sa Sainteté.

Le Président de l’Association Bouddhiste Ladakh Tsewang Thinles a ouvert les cérémonies en rendant hommage au Bouddha et en saluant Sa Sainteté, Ganden Trisur Rinpoché, Drikung Chetsang Rinpoché, Thiksey Rinpoché et d’autres tulkus, membres de la communauté Sangha, Lobsang Sangay, député Thubten Tsewang, Leh Rigzin Jora, conseiller exécutif du Ladakh Area Hill Development Council (CEC, LAHDC) Gyal P Wangyal, Tibétains et Ladakhis. Il s’est réjoui de voir que Sa Sainteté était en pleine forme et a remercié toutes les personnes présentes d’être venues célébrer son anniversaire.

Tsewang Thinles a annoncé que, conformément aux conseils de Sa Sainteté, la LBA a institué des cours de langue et de culture par désir sincère d’assurer la survie des enseignements du Bouddha. Tout en demandant à Sa Sainteté de continuer à visiter le Ladakh, il a déclaré que le cadeau du peuple Ladakhi à son anniversaire était d’essayer de mettre en pratique ce qu’il a conseillé.

Le premier d’une série de chants et de danses a été présenté par un groupe de la vallée de Sham.

Une déclaration du Parlement tibétain en exil a été lue par le représentant tibétain Dhondup Tsering. Il résume les accomplissements de Sa Sainteté en exil et la situation actuelle au Tibet, et se termine par des expressions de gratitude envers le peuple et le gouvernement de l’Inde.

Une troupe culturelle Ladakhi, Dorje Stagmo et ses amis ont ensuite interprété une chanson folklorique Ladakhi vêtue de chubas blancs traditionnels et des bottes ouvertes aux orteils.

Ashraf Ali Barcha de l’Anjuman Imamia, une organisation d’entraide musulmane chiite, parlant au nom de tous les Ladakhi musulmans, a salué Sa Sainteté le jour de son anniversaire et a prié pour sa longue vie. Il a ajouté que les Ladakhis ont eu la chance que Sa Sainteté, messager sincère de la paix dans le monde, se rende si souvent dans leur région. Il a appelé tous les Ladakhis à prendre la responsabilité d’accomplir le conseil de Sa Sainteté de maintenir l’harmonie religieuse.

Des filles de l’école publique Ladakh, de l’école Lamdron, de l’école Mahabodhi et de l’école Druk Pema Karpo ont chanté et dansé.

Le directeur de la Fondation Tawang, Maling Gonbo, a rappelé que la tradition de Nalanda a d’abord été établie au Tibet et s’est ensuite répandue dans les régions himalayennes. Il a mentionné une récente conférence à Gurgaon où des représentants du Ladakh, de l’Himachal Pradesh, de l’Uttarakhand, du Sikkim et de l’Arunachal Pradesh, ainsi que des monastères tibétains dans le sud de l’Inde, ont tenu des discussions sur la culture et l’identité.

A la fin de la conférence, les participants ont décidé de concevoir un programme d’études pour permettre l’étude du savoir indien ancien tel que préservé dans la tradition de Nalanda dans les temples et les monastères de la région himalayenne. Le projet prévoit d’impliquer aussi bien des laïcs que des moines et des nonnes. Lochen Rinpoché a présenté une copie de la résolution à Sa Sainteté.

Tsering Choeden et ses collègues féminines ont interprété une autre chanson et danse folklorique traditionnelle Ladakhi.

Gyal P Wangyal a fait l’éloge de Sa Sainteté pour avoir donné un exemple que tout le monde peut suivre.

Un groupe de personnes des trois provinces du Tibet a charmé le public avec un spectacle dérivé de la tradition tibétaine du Lhamo ou de l’opéra. Ils chantaient et dansaient en compagnie de tambours et de cymbales simples.

Au nom des bouddhistes de Mongolie, Woeser Rinpoché a rendu hommage à Sa Sainteté. Il a déclaré que c’est grâce aux relations avec le troisième Dalaï-Lama, Gyalwang Sonam Gyatso, que la Mongolie s’est fermement établie en tant que terre bouddhiste. Puis, au début du XXème siècle, le bouddhisme a été attaqué et le pays est entré dans une période de destruction et de souffrance.

En 1979, Sa Sainteté a visité la Mongolie pour la première fois. En conséquence, les étudiants mongols ont rejoint les monastères tibétains rétablis, les institutions médicales et les écoles pour se former et étudier. Il y a maintenant une nouvelle génération d’enseignants qualifiés qui ont réintroduit l’étude rigoureuse de la logique et de la philosophie. Les Mongols sont reconnaissants à Sa Sainteté pour cela et s’unissent pour prier ensemble pour sa longue vie.

Le président du CTA, M. Lobsang Sangay, a commencé son discours en remerciant le LBA d’avoir organisé les événements d’aujourd’hui. « Je suis vraiment honoré, » dit-il, « d’être ici pour célébrer l’anniversaire du Grand Dalaï-Lama en sa présence, dans ce bel endroit, parmi vous, chers Ladakhis. Vous avez de la chance. Beaucoup de gens prient pour pouvoir le voir quelques minutes et il reste ici avec vous non pas pour trois jours mais pour trois semaines ».

Il a noté qu’en ce jour de 1935, Sa Sainteté est né à Taktser, une région reculée du Tibet. Il a été intronisé à l’âge de six ans, a pris officiellement la responsabilité des affaires spirituelles et politiques du Tibet à seize ans et, après l’occupation du pays par les communistes chinois, est parti en exil à vingt-quatre ans, et il n’eut de cesse de s’évertuer à améliorer la situation du monde depuis lors. Il a décrit Sa Sainteté comme une incarnation vivante du bonheur, de l’amour et de la compassion. Il a cité sa récente participation au lancement du ‹ Happiness Curriculum › du gouvernement de Delhi et sa promotion constante de l’éthique séculière comme exemples de sa contribution à la paix et au bonheur humains.

Le Sikyong a fait remarquer que si l’Inde veut vraiment être la meilleure, elle devrait se rappeler que, dans le passé, Nalanda était l’université la plus prestigieuse d’Asie et que le bouddhisme était la première exportation de l’Inde. Aujourd’hui, Sa Sainteté travaille sans relâche pour faire revivre l’appréciation de l’ancienne sagesse indienne sur le fonctionnement de l’esprit et des émotions dans ce pays.

Sa Sainteté a reçu une roue d’or et d’argent du Dharma en signe de gratitude au nom des résidents tibétains de Leh et de Changthang. Ensuite, tous les artistes qui avaient déjà participé au spectacle se sont réunis pour chanter une chanson de bonne augure.

Invité à dire quelques mots, Sa Sainteté a marché jusqu’à l’avant de la scène d’où il a dit qu’il pouvait voir les visages des gens à qui il parlait.

« Pour cette célébration de mon anniversaire, nous avons ici Ganden Trisur Rinpoché, de qui j’ai reçu des enseignements significatifs. Nous avons aussi Drikung Chetsang Rinpoché, d’autres éminents lamas et érudits et un grand rassemblement de membres du public. Quand je suis arrivé à Leh l’autre jour, le ciel était couvert et je me demandais s’il y avait peut-être de la pluie aujourd’hui, mais au lieu de cela, le soleil brille de mille feux. J’ai reçu de nombreux messages de bienveillance aujourd’hui et je tiens à remercier tous ceux qui les ont envoyés.

« Lorsque le président de la LBA a annoncé qu’il s’efforçait de mettre en pratique mes conseils en matière d’études et de pratique, j’ai été très heureux. Nous prions pour le bien de tous les êtres sensibles et lorsque nous regardons dans le ciel nocturne, nous pouvons voir des planètes et des étoiles infinies dans des galaxies infinies où il y a des êtres infinis. Ce monde fait partie de cet univers et sur cette terre il y a beaucoup d’oiseaux, d’animaux et d’insectes, mais nous ne pouvons pas faire grand-chose pour eux. Les êtres que nous pouvons aider sont les êtres humains qui sont physiquement, mentalement et émotionnellement comme nous. Mon but est d’essayer de leur apporter la paix et le bonheur.

« Si vous êtes constamment en colère, vous serez malheureux et votre santé en pâtira, mais si vous êtes compatissant envers les autres, vous serez heureux et en bonne santé.

« Je suis également soucieux de promouvoir l’harmonie entre nos diverses traditions religieuses qui transmettent un message commun de tolérance, d’amour et de compassion. Leurs différentes conceptions philosophiques sont autant de moyens de promouvoir ces vertus. Ici, au Ladakh, l’harmonie religieuse prévaut - veuillez la maintenir et partout où vous pouvez encourager d’autres personnes à travailler pour elle aussi. C’est quelque chose que nous pouvons faire chacun à notre façon.

« Mon troisième engagement est en tant que Tibétain. Les Tibétains mentionnent mon nom dans leur dernier souffle quand ils meurent ; il est évident que la majorité d’entre eux me font confiance. La cause du peuple tibétain est une cause juste et digne. En plus d’une responsabilité envers le peuple du pays des neiges, j’ai le devoir de travailler à la préservation de la culture et de la langue tibétaine.

« Maintenir en vie la religion et la culture tibétaines est quelque chose qui repose sur les épaules des Tibétains et du peuple de la région himalayenne. Le grand maître indien Vasubandhou a indiqué que les enseignements du Bouddha peuvent être catégorisés comme scripturaux et empiriques. Pour les maintenir en vie, nous devons à la fois les étudier et développer leur expérience. Cela signifie lire les Écritures et appliquer ce que nous apprenons en exerçant les trois formations en éthique, concentration et sagesse - en d’autres termes, étude et pratique.

« Lochen Rinpoché m’a parlé des efforts qui sont faits pour mettre en pratique ces conseils en transformant les temples et les monastères de toute la région himalayenne en centres d’apprentissage. Le temps passe sans cesse. Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons façonner l’avenir. C’est pourquoi ces écoliers ici sont vraiment une source d’espoir.

« Les Ladakhis ont tendance à dire ‹ Chag-tsal, je rends hommage › devant les recueils de textes, mais sans apprendre à lire et à étudier leur contenu, ces mots de respect n’auront pas beaucoup de poids ».

Se tournant vers ses amis musulmans, il a dit qu’il savait qu’ils attribuaient leurs enseignements religieux à Allah, mais qu’eux aussi pourraient trouver avantage à se familiariser avec la logique et la raison de la tradition Nalanda.

« C’est tout », conclut-il, « Avez-vous faim ? »

Après un vote de remerciement de Tsetan Wangchuk de la colonie tibétaine Sonamling, Sa Sainteté est retournée au Shewatsel Phodrang. Il a été rejoint par des invités pour le déjeuner dans la salle à manger, tandis que la majorité de la foule a réparé un grand nombre de tentes à l’arrière du terrain de Shewatsel pour pique-niquer ensemble. Une joyeuse fête s’est déroulée jusque tard dans l’après-midi.
_____
Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.
André Guillois

Sunyata
http://sunyat.free.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Juil - 15:49 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sunyata Index du Forum -> Sunyata -> DALAI LAMA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com